Le Forum de l'Alliance Francophone

Nouvelles:

  • Projet du Mois FB: Primegrid

Auteur Sujet: [MILKYWAY] Discussions sur Milkyway@home  (Lu 736018 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne popolito

  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  • Messages: 2133
  •   
    • Site de L'Alliance Francophone
Réponse #75 le: 20 November 2007 à 16:04
Ouais mais ça fonctionne au final ;)



Hors ligne Yanndoudou

  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  • Messages: 1005
Réponse #76 le: 21 November 2007 à 22:37
Vous avez vu les points qu'engendre Benson007 ? Sans doute parce qu'il tourne sur windows 64 ?



Hors ligne lolodefois

  • Boinc'eur Junior
  • **
  • Messages: 54
  •   

Hors ligne popolito

  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  • Messages: 2133
  •   
    • Site de L'Alliance Francophone
Réponse #78 le: 22 November 2007 à 18:07
Vivement les traductions hihihi  :bounce:



Hors ligne rom_185

  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  • Messages: 5215
  •   
    • le portail de l'alliance
Réponse #79 le: 24 November 2007 à 15:56
Citation de: popolito
"Right now we're looking into two different things:

1. The effect of the asynchronous return time of work units on the quality of the genetic searches we're running. If you'd like to read more about the asynchronous genetic search we're running, we have some papers we sent out recently to workshops/conferences detailing the search -- but we only had results using the new BlueGene supercomputer here at RPI, and our local RPI Grid of clusters.

The papers can be found here:
http://www.cs.rpi.edu/~deselt/desell_genetic_ppam_2007.pdf
http://www.cs.rpi.edu/~deselt/hcw2008.pdf

What we're hoping to do with this information is determine what effect a really heterogeneous computing environment has on our asynchronous genetic search, and figure out ways to optimize the search for these types of environments.

2. The astronomy program we're running currently calculates an integral over the wedge of the sky we're modeling. Since it's not possible to actually integrate the function we're interested in, we have to calculate the integral the old fashioned (and expensive way) of calculating a bunch of points and calculating the area between them. The next few searches we plan on doing will calculate the integral with varying accuracy - so expect work units of varying times (probably 8 minutes to over an hour). With these results we'll be able to figure out what effect the integral accuracy has on the rate our genetic search converges to a solution, and what effect the integral accuracy has on the quality of the answer.

Some other things that we have in the works is that i've been working on an asynchronous particle swarm algorithm to use (as opposed to asynchronous genetic search). For a brief overview of what particle swarm optimization is, wikipedia isn't too shabby: http://en.wikipedia.org/wiki/Particle_swarm_optimization . We'll be able to contrast and compare these two searches, which should be interesting.

Also, we're using the results to compare doing this work on BOINC to the BlueGene supercomputer at RPI. Who knows, with enough participants in the project -- you guys might beat out the 7th fastest supercomputer in the world! :D (see: http://www.top500.org/lists/2007/06 )

--Travis Desell"

C'est en news sur milkyway si vous voulez traduire.
Je veux bien essayer si tu n'as pas déjà commencé Popolito :jap:.


BOINC, les grandes énigmes de la science résolues en 2 temps 3 calculs
I reject your reality and substitue my own


Hors ligne pas93

  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  • Messages: 8816
Réponse #80 le: 24 November 2007 à 16:10
Killer whale devait le traduire.



Hors ligne rom_185

  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  • Messages: 5215
  •   
    • le portail de l'alliance
Réponse #81 le: 24 November 2007 à 16:24
Citation de: pas93
Killer whale devait traduire, mais j'ai plus de nouvelle de lui.

Donc si tu veut t'y attaquer, libre à toi ;)
Ok, mais comme google sera ma seul référence, vu mon niveau d'anglais  ( :ange: ) il faudra quelqu'un pour vérifier.

BOINC, les grandes énigmes de la science résolues en 2 temps 3 calculs
I reject your reality and substitue my own


Hors ligne pas93

  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  • Messages: 8816
Réponse #82 le: 24 November 2007 à 16:26
ok ^^



Hors ligne popolito

  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  • Messages: 2133
  •   
    • Site de L'Alliance Francophone
Réponse #83 le: 24 November 2007 à 18:38
Pas, ce que killer whale devait traduire, c'était autre chose : c'était ce thread = http://milkyway.cs.rpi.edu/milkyway/forum_thread.php?id=13
Ce qu'il y a en news, c'est encore différent.



Hors ligne pas93

  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  • Messages: 8816
Réponse #84 le: 24 November 2007 à 18:48
Ha ok.



Hors ligne rom_185

  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  • Messages: 5215
  •   
    • le portail de l'alliance
Réponse #85 le: 25 November 2007 à 02:20
Bon, c'est pas super, j'avoue :/, je compte sur vous pour amélioré cette petite trad  :p .
Citer
19 Novembre 2007, mise à jour :
Voici une mise à jour sur ce que nous sommes en train de faire (pris sur

des forums):

En ce moment nous examinons deux choses différentes:

1. L'effet de la période de retour asynchrone des unités de travail sur la

qualité du fonctionnement des recherches génétique que nous sommes entrain

d'exécuter. Si vous souhaitez en savoir plus sur la recherche génétique

asynchrone, nous avons quelques documents que nous avons envoyé récemment

à des ateliers / conférences détaillant la recherche --, mais nous avons

seulement eu des résultats en utilisant le nouveau supercalculateur

BlueGene ici à l'IPD, et nos locaux IPD Grille en grappes.

Les documents peuvent être consultés ici:
http://Http://www.cs.rpi.edu/ ~ deselt/desell_genetic_ppam_2007.pdf
http://Http://www.cs.rpi.edu/ ~ deselt/hcw2008.pdf

Ce que nous espérons faire de cette information est de déterminer quel

effet un véritable environnement informatique hétérogène à sur notre

recherche génétique asynchrone, et de déterminer les moyens d'optimiser la

recherche de ces types d'environnement.

2. Le programme d'astronomie que nous exécutons actuellement calcule en intégralité sur le coin du ciel que nous modélisons.
Comme il n'est pas possible d'intégrer les fonctions qui nous intéressent, nous avons dut calculer l'intégrité à l'ancienne (d'une coûteuse façon), un groupe de calcul de points et le calcul de la zone située entre eux.
Pour les recherches à venir nous prévoyons de calculer l'intégrale avec plus ou moins de précision, donc il faut s'attendre à des unités de travail de différentes tailles (probablement de 8 minutes à plus d'une heure).
Avec ces résultats, nous serons en mesure de déterminer quel effet l'intégrale de précision à sur le taux de notre recherche génétique et si elle converge vers une solution, et quel effet l'exactitude intégrale a sur la qualité de la réponse.
Quelques autres choses que nous avons dans les travaux est ces i've travaillant sur un algorithme asynchrone d'essaim de particules pour employer (par opposition à la recherche génétique asynchrone). Quelques autres choses que nous allons mettre en œuvres, je travaille à l'utilisation d'un algorithme asynchrone d'essaim de particules (par opposition à la recherche génétique asynchrone). Pour un bref aperçu de ce qu'est l'optimisation d'essaim de particules, Wikipedia n'est pas trop minable: http://en.wikipedia.org/wiki/Particle_swarm_optimization. Nous serons en mesure de confronter et de comparer ces deux recherches, ce qui devrait être intéressant.

Aussi, nous utilisons les résultats de ce travail sur BOINC pour le comparer au supercalculateur BlueGene à l'IPD. Qui sait, avec suffisamment de participants au projet -- vous, des personnes, pourriez battre le 7ème supercalculateur le plus rapide du monde! : D (voir: http://www.top500.org/lists/2007/06)

-- Travis Desell

BOINC, les grandes énigmes de la science résolues en 2 temps 3 calculs
I reject your reality and substitue my own


Hors ligne teo33

  • Boinc'eur Confirmé
  • ***
  • Messages: 406
Réponse #86 le: 25 November 2007 à 08:04
je ne comprends pas si travis parle de calcul homogène ou de calcul de surface!! la source romain, le texte original??? please!!!




Hors ligne pas93

  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  • Messages: 8816
Réponse #87 le: 25 November 2007 à 11:06
Pour la traduction, Killer whale s'y est mis  :bounce:  :bounce:  :bounce:



Hors ligne rom_185

  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  • Messages: 5215
  •   
    • le portail de l'alliance
Réponse #88 le: 25 November 2007 à 12:18
Citation de: teo33
je ne comprends pas si travis parle de calcul homogène ou de calcul de surface!! la source romain, le texte original??? please!!!


Citation de: popolito
"Right now we're looking into two different things:

1. The effect of the asynchronous return time of work units on the quality of the genetic searches we're running. If you'd like to read more about the asynchronous genetic search we're running, we have some papers we sent out recently to workshops/conferences detailing the search -- but we only had results using the new BlueGene supercomputer here at RPI, and our local RPI Grid of clusters.

The papers can be found here:
http://www.cs.rpi.edu/~deselt/desell_genetic_ppam_2007.pdf
http://www.cs.rpi.edu/~deselt/hcw2008.pdf

What we're hoping to do with this information is determine what effect a really heterogeneous computing environment has on our asynchronous genetic search, and figure out ways to optimize the search for these types of environments.

2. The astronomy program we're running currently calculates an integral over the wedge of the sky we're modeling. Since it's not possible to actually integrate the function we're interested in, we have to calculate the integral the old fashioned (and expensive way) of calculating a bunch of points and calculating the area between them. The next few searches we plan on doing will calculate the integral with varying accuracy - so expect work units of varying times (probably 8 minutes to over an hour). With these results we'll be able to figure out what effect the integral accuracy has on the rate our genetic search converges to a solution, and what effect the integral accuracy has on the quality of the answer.

Some other things that we have in the works is that i've been working on an asynchronous particle swarm algorithm to use (as opposed to asynchronous genetic search). For a brief overview of what particle swarm optimization is, wikipedia isn't too shabby: http://en.wikipedia.org/wiki/Particle_swarm_optimization . We'll be able to contrast and compare these two searches, which should be interesting.

Also, we're using the results to compare doing this work on BOINC to the BlueGene supercomputer at RPI. Who knows, with enough participants in the project -- you guys might beat out the 7th fastest supercomputer in the world! :D (see: http://www.top500.org/lists/2007/06 )

--Travis Desell"

C'est en news sur milkyway si vous voulez traduire.



BOINC, les grandes énigmes de la science résolues en 2 temps 3 calculs
I reject your reality and substitue my own


Hors ligne pas93

  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  • Messages: 8816
Réponse #89 le: 25 November 2007 à 18:34
Citer

Salut! je m'apelle Nathan, et je suis un étudiant de troisième cycle en astronomie qui travaille sur ce projet. J'ai développé l'algorythme qui étudie les données avec lesquelles on travaille. Je suis exité de voir tout l'intérêt pour le projet jusqu'ici et j'espère que ca ne fait que commencer.

J'ai vu un paquet de question à propos de la science que nous allons faire, alors je vais essayer d'y répondre après vous avoir donné un bref aperçu:

Les galaxies sont des systèmes en évolution permanente qui peuvent fournir une idée sur la façon dont l'univers est devenu ce qu'on connait. Une chose que nous avons appris sur les galaxies, c'est qu'elles se fusionnent en de plus grandes. Nous le savons parceque nous pouvons l'observer (exemples ici et ici). Cependant, c'est tout ce que vous pouvez apprendre en regardant ces galaxies fusionner, depuis que nous voyons une projection à seulement deux dimensions. Par conséquent, nous allons étudier la Voie Lactée parce qu'elle est la seule galaxie que l'on puisse étudier dans les trois dimentions.Nous avons aussi la chance qu'en 1994, Rodrigo Ibata ait découvert que la Voie Lactée était actuellement en train de se fondre avec une autre galaxie : la galaxie ellipsoïdale naine du Sagittaire (Sgr). Etant donné qu'elle est de taille relativement petite comparée à la Voie Lactée, la Sgr naine devient une marée confuse.Cela signifie que, parce que la Voie Lactée a une force gravitationnelle plus forte, le Srg nain se déchire et l'allonge en de longs courants de marée qui avance et suit l'actuel noyau du Srg nain.Vous pouvez voir une simulation de cette perturbation et en obtenir une meilleure comptéhention ici. Cette marée de débris nous donne une perspective unique depuis notre galaxie. En général, nous pouvons seulement dire où se trouve une étoile et où elle va. Cependant, par l'étude de ces courants, nous pouvont voir où ces étoiles étaient. De la direction de ces courants sort une carte qui nous permet d'être capable d'étudier le potentiel gravitationnel de la Voie Lactée. Donc, depuis que ce potentiel est estimée due à 90% à la matière noire, nous allons être cappable d'obtenir une bonne connaissance de la répartition de la matière noire à travers la Voie Lactée.

C'est cette marée de débris que nous allons étudier en utilisant Milkyway@home. Nous avons développé une méthode afin d'être en mesure d'isoler et de determiner les propriétés de ces dédris. Nous n'avons donc pas planifié de nous limiter à simplement étudier les courants connus (ce qui sera la première étape prioritaire), mais aussi d'être cappable de découvrir/étudier de nouveaux morceaux de marée de débris.

Si ca peut vous donner une idée de ce que nous allons faire, n'hésitez pas à poser des questions. En attendant, je vais répondre aux questions que l'on ma présentées jusqu'ici :

    * Combien de temps faudra-t-il pous calculer une WU ?
      Cela dépendra en fin de compte de la façon dont on décidera de scinder le travail et de quelle technique nous allons employer. Cependant, plus concrètement, et pour commencer du moins, nous allons voir à reprendre 4 à 8 fois la WU en cours. Donc, si ca vous prend entre 12 et 30 minutes pour faire la WU normale, voyez 1 à 2 heures. Ceci est sujet à des changerments, cependant.
    * Combien de temps doit durer le programme ?
      La réponse la plus courte est 'indéfiniment'. Nous avons une quantité énorme de données à étudier. De plus, il y aura toujours plus (et de meilleures) données collectées et beaucoup de modèles différents pour la galaxie. C'est pourquoi il y aura toujours des WUs à calculer utilisant ces nouveaux modèles et nouvelles données.
    * Sur quelle période allons nous étudier ? Allons nous commencer au Big Bang ou à quelque autre époque ?
      Nous ne faisons pas un travail de simulation. Nous allons analyser des données. par conséquent, nous allons uniquement regarder les instantyanés actuels de la Voie Lactée. Nos premières donnéesseront celles du Sloan Digital Sky Survey (SDSS) Data Release 6. Les résultats de nos travaux seront disponibles pour de futures recherches de simulation, mais ce n'est pas l'objet de nos recherches.

Post original, daté du 4 octobre 2007
Traduit par Killer Whale pour l'Alliance Francophone et L'équipe de la science.



Hors ligne rom_185

  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  • Messages: 5215
  •   
    • le portail de l'alliance
Réponse #90 le: 25 November 2007 à 19:49
C'est beaucoup mieux  :bounce: .

BOINC, les grandes énigmes de la science résolues en 2 temps 3 calculs
I reject your reality and substitue my own


Hors ligne Yaourth

  • Boinc'eur Junior
  • **
  • Messages: 144
Réponse #91 le: 25 November 2007 à 19:59
Et c'est très intéressant... si je pige bien, ça peut permettre de faire avancer la recherche sur la matière noire qui arrache tant les cheveux des cosmologistes en ce moment :)



Hors ligne alipse

  • CàA
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  • Messages: 4823
  •   
Réponse #92 le: 25 November 2007 à 20:05
Citation de: pas93
Citer

Salut! je m'apelle Nathan, et je suis un étudiant de troisième cycle en astronomie qui travaille sur ce projet. J'ai développé l'algorythme qui étudie les données avec lesquelles on travaille. Je suis excité de voir tout l'intérêt pour le projet jusqu'ici et j'espère que ça ne fait que commencer.

J'ai vu un paquet de questions à propos de la science que nous allons faire, alors je vais essayer d'y répondre après vous avoir donné un bref aperçu:

Les galaxies sont des systèmes en évolution permanente et peuvent fournir une idée sur la façon dont l'univers est devenu ce qu'il est. Une chose que nous avons appris sur les galaxies, c'est qu'elles se fusionnent en de plus grandes. Nous le savons parceque nous pouvons l'observer (exemples ici et ici). Cependant, c'est tout ce que vous pouvez apprendre en regardant ces galaxies fusionner, depuis que nous voyons une projection à seulement deux dimensions. Par conséquent, nous allons étudier la Voie Lactée parce qu'elle est la seule galaxie que l'on puisse étudier dans les trois dimensions. Nous avons aussi la chance qu'en 1994, Rodrigo Ibata ait découvert que la Voie Lactée était actuellement en train de se fondre avec une autre galaxie : la galaxie ellipsoïdale naine du Sagittaire (Sgr). Etant donné qu'elle est de taille relativement petite comparée à la Voie Lactée, la Sgr naine devient une marée confuse. Cela signifie que, parce que la Voie Lactée a une force gravitationnelle plus forte, le Srg nain se déchire et l'allonge en de longs courants de marée qui avance et suivent l'actuel noyau du Srg nain. Vous pouvez voir une simulation de cette perturbation et en obtenir une meilleure compréhension ici. Cette marée de débris nous donne une perspective unique depuis notre galaxie. En général, nous pouvons seulement dire où se trouve une étoile et où elle va. Cependant, par l'étude de ces courants, nous pouvont voir où ces étoiles étaient. De la direction de ces courants sort une carte qui nous permet d'être capable d'étudier le potentiel gravitationnel de la Voie Lactée. Donc, depuis que ce potentiel est estimée être due à 90% à la matière noire, nous allons être capable d'obtenir une bonne connaissance de la répartition de la matière noire à travers la Voie Lactée.

C'est cette marée de débris que nous allons étudier en utilisant Milkyway@home. Nous avons développé une méthode afin d'être en mesure d'isoler et de determiner les propriétés de ces dédris. Nous n'avons donc pas planifié de nous limiter à simplement étudier les courants connus (ce qui sera la première étape prioritaire), mais aussi d'être cappable de découvrir/étudier de nouveaux morceaux de marée de débris.

Si ça peut vous donner une idée de ce que nous allons faire, n'hésitez pas à poser des questions. En attendant, je vais répondre aux questions que l'on ma présentées jusqu'ici :

    * Combien de temps faudra-t-il pous calculer une WU ?
      Cela dépendra en fin de compte de la façon dont on décidera de scinder le travail et de quelle technique nous allons employer. Cependant, plus concrètement, et pour commencer du moins, nous allons voir à reprendre 4 à 8 fois la WU en cours. Donc, si ca vous prend entre 12 et 30 minutes pour faire la WU normale, voyez 1 à 2 heures. Ceci est sujet à des changerments, cependant.
    * Combien de temps doit durer le programme ?
      La réponse la plus courte est 'indéfiniment'. Nous avons une quantité énorme de données à étudier. De plus, il y aura toujours plus (et de meilleures) données collectées et beaucoup de modèles différents pour la galaxie. C'est pourquoi il y aura toujours des WUs à calculer utilisant ces nouveaux modèles et nouvelles données.
    * Sur quelle période allons nous étudier ? Allons nous commencer au Big Bang ou à quelque autre époque ?
      Nous ne faisons pas un travail de simulation. Nous allons analyser des données. par conséquent, nous allons uniquement regarder les instantanés actuels de la Voie Lactée. Nos premières données seront celles du Sloan Digital Sky Survey (SDSS) Data Release 6. Les résultats de nos travaux seront disponibles pour de futures recherches de simulation, mais ce n'est pas l'objet de nos recherches.

Post original, daté du 4 octobre 2007
Traduit par Killer Whale pour l'Alliance Francophone et L'équipe de la science.



j'ai corrigé les fautes que j'ai vu. Et j'ai modifié une ou deux tournure de phrase.

Ce projet est parti pour durer un moment. Il faut absolument bien se classer dès le debut...



Hors ligne pas93

  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  • Messages: 8816
Réponse #93 le: 25 November 2007 à 21:23
Merci Alipse, ce soir si j'ai le temps je met en ligne sous le pseudo de Killerwhale sur boinc-af [:frederic]

Merci à lui qui nous à fait une très belle traduction. :bounce:



Hors ligne Heyoka

  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  • Messages: 4064
  •   
Réponse #94 le: 25 November 2007 à 21:49
Citation de: pas93
Merci Alipse, ce soir si j'ai le temps je met en ligne sous le pseudo de Killerwhale sur boinc-af [:frederic]

Merci à lui qui nous à fait une très belle traduction. :bounce:


Est-ce que tu pourrais le publier seulement demain soir ou après demain, parce que le projet Milky n'a pas d'unité aujourd'hui.
Pour ce soir je suis en train de faire un article sur Cosmology


Hors ligne pas93

  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  • Messages: 8816
Réponse #95 le: 25 November 2007 à 21:49
Ok, pas de souci  :hello:



Hors ligne Heyoka

  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  • Messages: 4064
  •   
Réponse #96 le: 25 November 2007 à 23:45
ça y est Milkyway a repris


Hors ligne TaxxorbaK

  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  • Messages: 1174
  •   
Réponse #97 le: 27 November 2007 à 11:26
Citation de: alipse
Citer

Salut ! je m'apelle Nathan, et je suis un étudiant de troisième cycle en astronomie qui travaille sur ce projet. J'ai développé l'algorithme qui étudie les données avec lesquelles on travaille. Je suis excité de voir tout l'intérêt pour le projet jusqu'ici et j'espère que ça ne fait que commencer.

J'ai vu un paquet de questions à propos de la science que nous allons fairesur le domaine que nous allons étudier, alors je vais essayer d'y répondre après vous avoir donné un bref aperçu:

Les galaxies sont des systèmes en évolution permanente et peuvent fournir une idée sur la façon dont l'Univers est devenu ce qu'il est. Une chose que nous avons apprise sur les galaxies, c'est qu'elles se fusionnent en de plus grandes. Nous le savons parce que nous pouvons l'observer (exemples ici et ici). Cependant, c'est tout ce que vous pouvez apprendre en regardant ces galaxies fusionner, depuispuisque nous voyons une projection à seulement deux dimensions. Par conséquent, nous allons étudier la Voie Lactée parce qu'elle est la seule galaxie que l'on puisse étudier dans les trois dimensions. Nous avons aussi la chance qu'en 1994, Rodrigo Ibata ait découvert que la Voie Lactée était actuellement en train de se fondre avec une autre galaxie : la galaxie ellipsoïdale naine du Sagittaire (Sgr). Etant donné qu'elle est de taille relativement petite comparée à la Voie Lactée, la Sgr naine devient une marée confuse. Cela signifie que, parce que la Voie Lactée a une force gravitationnelle plus forte, la Sgr naine se déchire et s'allonge en de longs courants de marée qui avancent et suivent l'actuel noyau de la Sgr naine. Vous pouvez voir une simulation de cette perturbation et en obtenir une meilleure compréhension ici. Cette marée de débris nous donne une perspective unique depuis notre Galaxie. En général, nous pouvons seulement dire où se trouve une étoile et où elle va. Cependant, par l'étude de ces courants, nous pouvons voir où ces étoiles étaient. De la direction de ces courants sort une carte qui nous permet d'être capable d'étudier le potentiel gravitationnel de la Voie Lactée. Donc, depuis que ce potentiel est estimée être dûue à 90% à la matière noire, nous allons être capable d'obtenir une bonne connaissance de la répartition de la matière noire à travers la Voie Lactée.

C'est cette marée de débris que nous allons étudier en utilisant Milkyway@home. Nous avons développé une méthode afin d'être en mesure d'isoler et de determiner les propriétés de ces débris. Nous n'avons donc pas planifié de nous limiter à simplement étudier les courants connus (ce qui sera la première étape prioritaire), mais aussi d'être cappable de découvrir/étudier de nouveaux morceaux de marée de débris.

Si ça peut vous donner une idée de ce que nous allons faire, n'hésitez pas à poser des questions. En attendant, je vais répondre aux questions que l'on m'a présentées jusqu'ici :

    * Combien de temps faudra-t-il pous calculer une WU UT ?
      Cela dépendra en fin de compte de la façon dont on décidera de scinder le travail et de quelle technique nous allons employer. Cependant, plus concrètement, et pour commencer du moins, nous allons voir à reprendre 4 à 8 fois l'UT en cours. Donc, si ca vous prend entre 12 et 30 minutes pour faire l'UT normale, prévoyez 1 à 2 heures. Ceci est sujet à des changerments, cependant.
    * Combien de temps doit durer le programme ?
      La réponse la plus courte est 'indéfiniment'. Nous avons une quantité énorme de données à étudier. De plus, il y aura toujours plus (et de meilleures) données collectées et beaucoup de modèles différents pour la galaxie. C'est pourquoi il y aura toujours des UT à calculer utilisant ces nouveaux modèles et ces nouvelles données.
    * Sur quelle période allons nous étudier ? Allons nous commencer au Big Bang ou à quelque autre époque ?
      Nous ne faisons pas un travail de simulation. Nous allons analyser des données. par conséquent, nous allons uniquement regarder les instantanés actuels de la Voie Lactée. Nos premières données seront celles du Sloan Digital Sky Survey (SDSS) Data Release 6. Les résultats de nos travaux seront disponibles pour de futures recherches de simulation, mais ce n'est pas l'objet de nos recherches.

Message original, daté du 4 octobre 2007
Traduit par Killer Whale pour l'Alliance Francophone et L'équipe de la science.

j'ai corrigé les fautes que j'ai vu. Et j'ai modifié une ou deux tournure de phrase.

Ce projet est parti pour durer un moment. Il faut absolument bien se classer dès le debut...

Hop ! Un autre passage.



Hors ligne Heyoka

  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  • Messages: 4064
  •   
Réponse #98 le: 27 November 2007 à 16:59
Citation de: TaxxorbaK
Hop ! Un autre passage.


Taxxor, est-ce que tu pourrais voir l'article qui a été posté hier, c'est une version légérement différente

http://www.boinc-af.org/content/view/823/214/


Hors ligne Yaourth

  • Boinc'eur Junior
  • **
  • Messages: 144
Réponse #99 le: 27 November 2007 à 17:58
C'est down là non ? J'ai une trentaine de WU qui attendent de partir...

par contre sur le site, ils annoncent que le calculateur de points a été revu à la baisse...