Auteur Sujet: Black Out du net français : la loi est passée :( Bienvenue en prison  (Lu 121720 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Black Hole Sun

  • Membre d'honneur
  • Messages: 5194
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *
  •   
Bonjour,
 
Vous le savez certainement, le gouvernement Français actuel s'apprète à faire voter une loi appelée "Création et Internet" (encore nommée HADOPI car instaurant la mise en place d'une haute autorité du même nom) qui contient notamment deux sections que bon nombre d'internautes et professionnels de l'Internet concidèrent comme inacceptables en l'état :
- une méthode de détection et de répression du téléchargement illégal totalement arbitraire et surtout s'appuyant sur des concepts en opposition totale avec la constitution française et notamment : la présomption d'innocence et le droit de la défense.
- une proposition de filtrage du net français sur les hotspots publics par le principe des WhiteLists (par défaut, tout est blooqué, on ouvre ensuite) : seuls les sites autorisés seront accessibles, les autres devront être bloqués par les fournisseurs d'accès.
 
Plus d'explications ici :
http://www.laquadrature.net/fr/APPEL-HADOPI-blackout-du-net-francais
 
C'est la raison pour laquelle vous pourrez observer des bandeaux noirs sur certains sites des membres de l'AF. Ce bandeau noir est un signe de protestation contre cette proposition de loi.
 
Vous pourrez également remarquer que les avatars de certains membres sont également noirs, pour les mêmes raisons. Si vous désirez changer d'avatar pour un bandeau noir, l'équipe du forum se chargera de valider le changement dans les plus brefs délais.
 
Nous vous rappelons que tout commentaire pouvant être interprété comme injurieux ou diffamatoire est strictement interdit sur ce forum. Notamment à l'encontre :
- de la ministre qui va présenter cette loi
- du gouvernement
- des représentants des ayants droits
- de ceux qui attendent 3 semaines que leur MP3 vienne du Japon à la nage (voir ligne du dessus)
- de qui ou quoi que ce soit d'autre
 
De même, toute apologie du P2P est interdite sur ce forum. L'équipe de modération est chargée de censurer tout message qui ne serait pas dans les strictes limites de la légalité ET des règles de ce forum.
« Modifié: 12 mai 2009 à 22:26 par Black Hole Sun »

bernardP

  • Messages: 2330
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  •   
Black Out du net français : projet de loi "HADOPI"
« Réponse #1 le: 26 février 2009 à 12:01 »
Je ne pense pas que BOINC soit en quoi que ce soit menacé.
Que le gouvernement veuille s'opposer aux téléchargeurs-voleurs ne me semble pas si incongru que ça, et, bien qu'étant un anti-droite assez forcené, je considère qu'il y a de la démagogie à vouloir récupérer les boinqueurs, par un mensonge, pour les faire adhérer à une lutte pourtant bonne si elle vise à la liberté du net, pour les non voleurs.
Moi, si j'aime une musique, je l'achète.

Alors si c'est pour "faire du volume" il y a assez d'autres sites et forums

RLDF

  • Messages: 4455
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  •   
    • avatar ?
Black Out du net français : projet de loi "HADOPI"
« Réponse #2 le: 26 février 2009 à 12:04 »
ce qui me gène, c'est le principe des white-lists
que faudra t-il faire pour que les sites de l'AF apparaissent dans les white-lists ?
le principe d'une white-liste est de tout couper pour d'ouvrir des URL par ajouts successifs, donc à la mise en place, les sites seront pas défaut coupés aux utilisateurs...

Origin

  • Membre d'honneur
  • Messages: 4036
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *
  •   
Black Out du net français : projet de loi "HADOPI"
« Réponse #3 le: 26 février 2009 à 12:11 »
Citation de: bernardP
Je ne pense pas que BOINC soit en quoi que ce soit menacé.
Que le gouvernement veuille s'opposer aux téléchargeurs-voleurs ne me semble pas si incongru que ça, et, bien qu'étant un anti-droite assez forcené, je considère qu'il y a de la démagogie à vouloir récupérer les boinqueurs, par un mensonge, pour les faire adhérer à une lutte pourtant bonne si elle vise à la liberté du net, pour les non voleurs.
Moi, si j'aime une musique, je l'achète.

Alors si c'est pour "faire du volume" il y a assez d'autres sites et forums


L'opposion au projet de loi n'a rien à voir avec la chasse aux p2pistes. Le problème de ce projet c'est qu'il est en totale opposition avec les principes même de notre constitution : présomption d'inocence, droits de la défense. Si je schématise, le but d'hadopi est d'abord de tirer un coup de fusil et ensuite de demander "qui va là". De plus, le fait que les soit-disant preuves soient fournies par les personnes mêmes qui se sentent flouée et volées, tu trouves ça normal ? Qui plus est, en fait de preuve, tous les gens qui connaissent un temps soit peu la technique pourront te dire que c'est du vent, de la poudre aux yeux pour les prophanes, ce qui est pire que tout !

Black Hole Sun

  • Membre d'honneur
  • Messages: 5194
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *
  •   
Black Out du net français : projet de loi "HADOPI"
« Réponse #4 le: 26 février 2009 à 12:20 »
Bernard, le principe même d'une white list est le principe de la censure.

En ce qui concerne Boinc, son architecture est celle du Peer To Peer (P2P). Un client se connecte à un ou des serveur(s) et échange des données. C'est le principe même de toute plateforme de P2P. La seule chose qui peut ensuite différer, c'est la nature du contenu. Or, le filtrage ne peut pas déterminer le contenu : il repère la nature de l'échange (le protocole si tu veux) et le filtre. Donc, un filtrage ne peut pas différencier une ISO Linux distribuée sur les plateformes P2P : un filtrage va en revanche pouvoir détecter un échange par plateforme P2P et l'empêcher.

Or Boinc utilise une architecture similaire à celle des plateformes P2P. D'où le danger. Faudra-t-il que l'AF (Boinc, mais peut être aussi Folding ?) remplisse un formulaire pour demander à ce que les flux de Boinc puissent passer à travers le filtrage ? Techniquement, cela sera-t-il possible de les différencier ? La procédure devra-t-elle être renouvelée à chaque apparition de nouveau projet ? Car c'est un serveur supplémentaire...

L'AF en tant qu'équipe ne peut et ne doit pas se voir impliquée dans un tel débat. Parce qu'elle est francophone et n'existe que par ses membres. En revanche, libre à chaque membre de décider seul de son implication ou non. C'est le sens de ce message, qui est avant tout une information envers les membres qui se poseraient des questions sur l'apparition de tous ces bandeaux noirs sur les avatars ou les sites perso de certains membres de l'AF.
Mais l'AF en elle-même ne peut participer à ce mouvement car il requerrerait l'assentiment de tous ses membres à l'unanimité.

Origin

  • Membre d'honneur
  • Messages: 4036
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *
  •   
Black Out du net français : projet de loi "HADOPI"
« Réponse #5 le: 26 février 2009 à 12:24 »
Oui enfin, BOINC en tant que tel, c'est plutot du client-serveur, pas du P2P. Un client BOINC ne discute pas directement avec un autre client BOINC.

Ceci étant, le reste de la démonstration de Pascal reste vrai, si on commence à filtrer "par ouverture", PAR DEFAUT, tout site (par exemple le site de Berkeley) sera interdit jusqu'à ce qu'il soit autorisé... la censure est ABSOLUE et dépend du bon vouloir de quelques personnes auto-désignées comme gardiennes du temple du politiquement correct et du économiquement 'acceptable'. Que ces whitelists soient pour - le moment - proposées uniquement sur les Hotspots public n'est qu'un début... vu la façon dont le projet a évolué au fil des mois, on peu légitimement se poser des questions sur son extension à toute forme de traffic Internet en France et notamment l'accès personnel @ home !

En fait, le principe même de proposer une whitelist sur les hotspots public démontrer, s'il en était encore besoin, le gouffre de compréhension qui sépare les membres de notre gouvernement chargés de la construction de cette loi et la réalité de l'Internet et de la technologie sous-jacente... c'est grave ! On le voit très bien dans les retranscriptions du procès de Pirate Bay actuellement en cours en suède, c'est navrant et sidérant !

ousermaatre

  • Gentil admin
  • Messages: 11196
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *******
  •   
Black Out du net français : projet de loi "HADOPI"
« Réponse #6 le: 26 février 2009 à 12:47 »
La France n'est pas un pays communiste ? ?
Il me semble que ce projet ressemble étrangemment à une censure chinoise sur le net, non ?

Black Hole Sun

  • Membre d'honneur
  • Messages: 5194
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *
  •   
Black Out du net français : projet de loi "HADOPI"
« Réponse #7 le: 26 février 2009 à 13:23 »
Si Boinc n'est pas touché directement par ces projets de loi, alors il faut modifier le 1er post et le titre car il induit en erreur.
Et le topic n'aurait pas besoin d'être scotché non plus d'ailleurs.

Donc ?

Origin

  • Membre d'honneur
  • Messages: 4036
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *
  •   
Black Out du net français : projet de loi "HADOPI"
« Réponse #8 le: 26 février 2009 à 13:35 »
ce sont les sites vitrines de l'AF qui le sont potentiellement comme tous les autres sites "non approuvés" par l'AF.

Maintenant, coté client, on pourrait imaginer qu'un filtrage quelconque puisse déteindre sur les connexions Boinc et perturber son fonctionnement. Le principe même d'envisager de FILTRER une connexion induit mécaniquement une analyse plus ou moins fine de toute l'activité d'une ligne.


Cocagne

  • CàA
  • Messages: 1127
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  •   
Black Out du net français : projet de loi "HADOPI"
« Réponse #9 le: 26 février 2009 à 13:46 »
Il y a déjà eu des cas de filtrage de ports sur le net par des fournisseurs d'accès, cette lois, sous prétexte de contrôler le réseau pourrait effectivement permettre le filtrage de ports utilisés par Boinc je pense.

darealgh

  • Messages: 794
  • Boinc'eur Respectable
  • ****
  •   
Black Out du net français : projet de loi "HADOPI"
« Réponse #10 le: 26 février 2009 à 15:11 »
Sauf projets exotiques mal foutus et à mon avis à boycotter, boinc communique sur le port 80 non ?

A priori, j'ai du mal à voir comment faire la différence entre un client boinc qui communique en http avec son serveur et un client ie ou autre qui fait de même.

J'ai raté quelque chose ?

Eventuellement cela peut poser problème pour le BAM ou autres outils de contrôle à distance

tristesire

  • Messages: 3646
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  •   
Black Out du net français : projet de loi "HADOPI"
« Réponse #11 le: 26 février 2009 à 15:34 »
@BernardP : Personne ne remet en question le principe du vol de propriété intellectuelle lors d'un téléchargement illégal.
En revenche, il est normal que l'on s'insurge sur la forme :
- peu ou pas de possibilité de se défendre (possibilité de piratage de sa ligne, de son IP, etc...)
- le filtrage des bornes Wifi qui nous renvoie à la période des jeux Oympiques de Pekin où un certain pays filtrait "pour le bien de ses habitants" certains sites d'information.
Je pense que si les dirigents Chinois pouvaient lire ce projet, ils poufferaient de rire.  

Cocagne

  • CàA
  • Messages: 1127
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  •   
Black Out du net français : projet de loi "HADOPI"
« Réponse #12 le: 26 février 2009 à 16:21 »
Cela fait longtemps et ce n'était pas en France mais il y avait eu un soucis avec un fournisseur d'acces qui ralentissait le traffic sur le port 80. Sous pretexte de lutte contre le piratage cette lois pose d'autres questions et offre des possibilités de surveillance d'internet en France qui vont bien au dela.

Antares

  • Intel Pentium G3420 à 3.2 go + Nvidia GeForce GTS450 Win 10 Pro 64bits
  • Méchant modo
  • Messages: 5762
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • ******
  •   
Black Out du net français : projet de loi "HADOPI"
« Réponse #13 le: 26 février 2009 à 16:27 »
Et de toute façon, ça n'empêchera pas la copie illégale.
Je numérise mes vinyls, mes cassettes audio. Comment?
Tout simplement en les enregistrent en wave sur mon DD. On peut faire de même avec un CD, mais avec perte de qualité (passage en analogique).
De toute façon hormis les mélomanes, pratiquement personne ne fait la différence entre un wave et un mp3.
Comment faisaient nos anciens? Ils copiaient sur des cassettes audio...

La seule solution pour enrayer le phénomène est de baisser le prix d'un CD ou d'un téléchargement.

La loi ne changera rien!
Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors le visage pâle réalisera que l'argent ne se mange pas.

Sitting Bull


RLDF

  • Messages: 4455
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  •   
    • avatar ?
Black Out du net français : projet de loi "HADOPI"
« Réponse #14 le: 26 février 2009 à 20:20 »
il m'est même arrivé d'enregistrer 5h d'emission radio sur K7 vidéo (E300), vive la péritel :)
pour en revenir à l'histoire des ports, les white-lists peuvent se faire de plusieurs façon :
- liste de ports "valides" (j'y crois pas trop)
- liste d'URL ou de noms DNS (je pense plus à ça et ça impact le port 80)
avec ce système toutes les URL ou noms de domaines de projets boinc devront être dans la white-liste pour être utilisables...

Hildor

  • DROITS - Journalistes
  • Messages: 6046
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *
  •   
Black Out du net français : projet de loi "HADOPI"
« Réponse #15 le: 26 février 2009 à 20:41 »

Pour un Net libre !  

Poulpito

  • Messages: 676
  • Boinc'eur Respectable
  • ****
  •   
Black Out du net français : projet de loi "HADOPI"
« Réponse #16 le: 26 février 2009 à 22:25 »
:)
comme mon chef m'a dit en rigolant

bientot on mangera du riz à tous les repas et on aura rien d'autre à faire que regarder notre gouvernement à la télé ..
il y aura que ca à voir

darealgh

  • Messages: 794
  • Boinc'eur Respectable
  • ****
  •   
Black Out du net français : projet de loi "HADOPI"
« Réponse #17 le: 26 février 2009 à 22:48 »
Je suis pour un net libre de censure et autre mais il ne faut pas tout amalgamer ni prendre pour argent comptant tout ce qui se dit ici ou là.

Pour cela, je ne suis pas d'acord avec le titre ni avec le fait que le sujet soit scotché.

C'est la raison pour laquelle, sauf lien circonstancié ( le lien http://www.laquadrature.net/fr/APPEL-HADOPI-blackout-du-net-francais n'explique rien ) je demande à ce que cela soit changé.

Il y a actuellement un concours de mauvaise foi entre les pro et les contre hadopi et je n'ai pas envie de voir l'image de l'AF embarquée là-dedans. L'abus de mauvaise foi est souvent contre-productif.

Boinc, ce n'est pas du P2P, j'aimerais bien voir les explications du FAI qui confondrait les flux boinc ( du http donc; les mêmes que ceux entre ie ou équivalent et le serveur; je me demande comment il ferait la différence  ) avec ceux de la mule.

Ce qui est en cause dans ce projet de loi, c'est le fait qu'un particulier qui n'a pas téléchargé puisse se voir mis en cause pour "défaut de sécurisation" ou qu'il doive se conformer aux règles déjà établies pour les FAI ( sauvegardes des logs, obligation de dénoncer qui a fait qui à travers son équipement sur demande de la justice, ... ); qu'il soit responsable pour sa femme, ses gamins, son chien, ses voisins, les pirates, ...

En clair, Mme Michu qui a fait venir chez elle le gentil petit étudiant à coté risque de voir son accès coupé pour abus de mule sans même savoir ce que c'est tandis que l'étudiant serviable qui a piraté les bornes de 3 de ses voisins et a 1To de chansons piratées sur son disque ne sera jamais inqiété.

Quant aux white list des hot-spots, ce n'est que la conséquence logique de tout ça. chacun blinde son accès comme il peut.

Pour reprendre cet exemple, si je mets en place un filtre sur ma box pour interdire à mes gamins d'aller ailleurs que chez Disney, c'est MA box, MON abonnnement.

Ils peuvent gueuler au censeur, je définis les filtres, et ce n'est pas pour ça que je vais mettre en péril la liberté dui net.

Quant à l'example du vinyl en mp3, soit j'ai acheté un vinyl il y a 50 ans et c'est de la copie privée ( légale donc ) soit je copie celui du voisin et ce n'est ni plus ni moins que du piratage.

Il m'est arrivé de pirater, mais je l'assume

Origin

  • Membre d'honneur
  • Messages: 4036
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *
  •   
Black Out du net français : projet de loi "HADOPI"
« Réponse #18 le: 26 février 2009 à 23:06 »
Darealgh,  je viens de prendre en compte notamment tes critiques et j'ai modifié le titre et le contenu du premier post.

Sur le fond maintenant, le blindage des hotspots wifi est proposé pour des faux motifs et de plus il est prévu d'être IMPOSE. Ca n'a rien à voir avec ton exemple "perso" qui n'engage que toi. Comme tu le dis, chacun est libre. Dans le projet de loi il est prévu d'IMPOSER ce filtre extremement restrictif à l'ensemble des hotspots dits "public". Tu connais peut-être FON ( http://www.fon.com ), une communauté mondiale proposant de mettre à disposition une partie de sa connexion (moyennant rétribution ou pas, au choix du "Fonero") via un point d'accès Wifi dédié, permettant du même coup de se connecter d'un peu n'importe où de manière très souple. Et bien cette communauté est potentiellement RAYEE de la carte du paysage internet français par cette loi...

Tes enfants, c'est ton problème si j'ose dire, c'est un choix de famille que tu fais.

Encore une fois, le piratage n'as strictement RIEN A VOIR la dedans, ce qu'on dénonce, ce n'est pas la volonté de réduire autant que faire se peut le téléchargement illégal, ce sont les outils litérallement fascistes que le ministère propose d'employer !

Concernant boinc plus spécifiquement, imaginons que le filtrage du P2P ordonné par l'HADOPI aux FAI passent par notamment une limitation des flux upload ou de filtrage de certains ports "suspect", il pourrait y avoir des dommages co-latéraux non négligeables pour le client grid. C'est un exemple, pas à prendre au pied de la lettre.


darealgh

  • Messages: 794
  • Boinc'eur Respectable
  • ****
  •   
Black Out du net français : projet de loi "HADOPI"
« Réponse #19 le: 26 février 2009 à 23:22 »
Origin, merci pour le changement de titre;

Ce je n'aime pas dans ces débats, c'est les "imaginons"
Des fait, des faits, j'en ai marre des suppositions de tous bords

Si on imagine que des filtres pourront s'appliquer pour me dire sur quel site je dois aller ou pas, je serai contre; je suis même contre le fait d'interdire d'aller sur des sites pédophiles, nazis, antisémites ou autres, et je me battrai au besoin pour leur droit d'exister, mais c'est un avis perso.

Maintenant, si on me demande de soutenir ces mêmes pédophiles, nazis, antisémites ou autres, là, il ne faut pas trop m'en demander.

Pour revenir à un exemple plus simple; ce n'est pas parce que des pédophiles parlent de leur dernier viol par téléphone qu'on doit interdire le téléphone. Maintenant, s'ils sont écoutés par téléphone, qu'ils se font gauler et sont jugés, je ne vais pas me battre pour eux non plus.
En revanche, je suis prêt à me battre pour le liberté de téléphoner; ça n'a absolument rien à voir

Origin

  • Membre d'honneur
  • Messages: 4036
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *
  •   
Black Out du net français : projet de loi "HADOPI"
« Réponse #20 le: 26 février 2009 à 23:29 »
Ne nous emballons pas, tu dérives sur les pédophiles (qui eux, connaissent souvent TRES TRES BIEN les moyens techniques disponibles pour échapper aux contrôles) et je ne suis pas d'accord.

Je dirais même qu'il n'est pas besoin de parler du téléchargement illégal pour trouver que ce projet de loi est dangereux et surtout totalement inadapté à la REALITE de l'Internet aujourd'hui.

Encore une fois, la contestation actuelle ne porte même pas sur la "justification" des mesures annoncées, mais sur leur légitimité propre au regard de notre constitution et de nos lois actuelles :
- Comment pourrait-on court-circuiter la justice lorsqu'il s'agit d'accuser quelqu'un de téléchargement illégal ???!!! On nous accuse de quelque chose (avec des preuves plus que discutables qui plus est), ok, soit, dans ce cas, c'est -> direction le tribunal et POINT BARRE.
- Comment peut-on imaginer vérouiller à ce point les hotspots wifi public qu'il faille créer une liste blanche des sites autorisés (j'imagine même pas le bordel que ca risque de causer, ne serait-ce que pour établir cette liste :lol: ... j'attends de voir ça !). De plus, on ne sait toujours strictement rien des critères et surtout des PERSONNES qui seront habilité à dire oui ou non à un site ! C'est le flou le plus total, c'est de l'amateurisme politique et c'est une bombe juridique potentielle en plus.

Non, vraiement désolé, mais ce projet de loi n'est que de la poudre aux yeux pour majors en mal de fric et/ou de solution pour conserver les parts de marchés et l'écosystème qu'elles ont engendré depuis 30 ans. Ce projet de loi ne fera rien d'autre que de générer une belle pagaille entre les FAI et leurs abonnés et enfin : elle ne résoudra en RIEN le problème posé par le téléchargement illégal d'oeuvres protégés par le copyright.


Black Hole Sun

  • Membre d'honneur
  • Messages: 5194
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *
  •   
Black Out du net français : projet de loi "HADOPI"
« Réponse #21 le: 26 février 2009 à 23:34 »
Précisions :
- le titre du topic et le contenu du 1er post était justement en cours de discussion ailleurs. Maintenant, c'est fait, et c'est mieux.
- la copie d'un vinyl (pour l'exemple) n'est pas un droit. Le droit à la copie privée n'existe plus depuis la mise en place du CSS des DVD et des DRM. La jurisprudence considère comme un acte de piratage le fait de contourner une protection anti-copie afin de réaliser une copie privée. Par conséquent, le droit à la copie privée qui était une exception française n'existe plus.
- faire respecter les droits des auteurs est absolument légitime : le piratage porte son nom. C'est véritablement un pillage d'oeuvres. Internet n'est rien de plus que la cour d'école où s'échangeairnt les K7 : seule l'échelle a changé.
- protéger un accès public des détournements de son usage est légitime. Sanctionner la négligence de contrôle de son propriétaire est légitime. Imposer un filtrage au propriétaire est digne d'une dictature. Par ailleurs, un accès publique est essentiellement censé permettre une consultation de sites. Donc du port 80 si mes connaissances techniques sont correctes. Un simple parefeu verrouillant tous les autres ports semblerait a priori largement suffisant sans avoir à mettre un filtre pour espionner la nature des données qui transitent par le point d'accès.
- En ce qui concerne les particuliers, la suspension de l'accès à internet est une hérésie. Cet outil est devenu incontournable de nos jours dans nos sociétés. Pour preuve, les gouvernements nous pondent régulièrement des plans numériques pour combler ce qu'ils nomment une "fracture" qui est sociale. De plus, l'accès au net implique l'accès au téléphone pour des millions d'abonnés en dégroupage total.

En résumé, que l'intention de remédier au pillage des oeuvres soit plus que louable, la méthode est celle d'une dictature. Les droits les plus élémentaires de chaque citoyen sont littéralement bafoués. Dans quelle démocratie un accusé n'a le droit de se défendre qu'à compter du moment où sa peine à déjà été prononcée et appliquée ? En cas d'erreur, le dictateur prévoit-il une indemnisation à la hauteur du préjudice subi comme cela est le cas lors d'erreur judiciaires ? Rappel : il s'agira d'une erreur judiciaire.

Le problème de fond n'est pas la volonté de préserver les oeuvres et les droits des auteurs. Le problème est la méthode employée pour y parvenir. En clair, la méthode telle que proposée dans le texte de loi est :
- anticonstitutionnelle : elle enfreint les libertés individuelles
- anticonstitutionnelle : elle bafoue les droits de tout citoyen à se défendre d'une accusation au cours d'un procès.
- anticonstitutionnelle : elle renie le principe d'innoncence imposant une mesure de filtrage à tout citoyen, même ceux qui sont innocents.

La France se targue d'être le pays des droits de l'Homme. Les français ne loupent jamais la moindre occasion de le rappeler à tout un chacun à travers le monde et de se poser en donneurs de leçon en toute circonstance.

Qui va maintenant venir nous narguer d'un air hautain pour nous dire de retourner à nos chères études ?

Cocagne

  • CàA
  • Messages: 1127
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  •   
Black Out du net français : projet de loi "HADOPI"
« Réponse #22 le: 26 février 2009 à 23:45 »
Et puis cette loi est censée réprimer le piratage mais cela fait plusieurs année que je vois des programmes de P2P sortir qui misent sur le cryptage des des échanges pour protéger les ip. C'est une poursuite sans fin entre gendarmes et voleurs mais la on est tous susceptibles de se retrouver accusé de faire partie des voleurs et être sanctionné avant d'avoir pu se défendre.


darealgh

  • Messages: 794
  • Boinc'eur Respectable
  • ****
  •   
Black Out du net français : projet de loi "HADOPI"
« Réponse #23 le: 27 février 2009 à 00:17 »
Bhs, je suis d'accord sur un certain nombre d'idées, mais pas du tout avec le ton ni avec les mots employés.

Il faut appeler un chat un chat, les pirates des pirates mais essayer de faire passer un chat pour un lion n'a jamais fait avancer aucune cause ni essayer de faire passer un chat pour, une souris, d'ailleurs.

Pour moi, dire que chacun est responsable ce ce qu'il fait, de ce qu'il autorise sur sa borne n'est ni anticonstitutionel ni dictatorial mais relève de la simple liberté/responsabilité individuelle.

Si je suis contre le fait de bloquer l'accès au net ce n'est pas pour des raisons de "fracture" numérique ou autre.
C'est tout simplement parce que tant que quelqu'un ne fait rien d'illégal, il n'y a pas de raison de l'embêter.

Si on prend la loi actuelle, le fait de télécharger une oeuvre est puni d'années de prison ( je te laisse chercher les articles ). Est-ce normal ? à mon sens oui; tu as le droit d'être contre mais, sans propriété intellectuelle, pas d'oeuvre intellectuelle.

En revanche, me gonflent autant ceux qui gueulent à la restriction de la liberté en se drapant dans le drapeaux des droits de l'homme, ( la liberté de copier ? ) trop grand pour eux que ceux qui se plaignent d'un chiffe d'affaire démentiel perdu.




philmo

  • Messages: 2523
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  •   
Black Out du net français : projet de loi "HADOPI"
« Réponse #24 le: 27 février 2009 à 00:42 »
Avez-vous lu les prévisions de l'ISOC en cas d'application du projet ?

http://www.isoc.fr/lci_boomerang.pdf

Malheureusement très réaliste...

Et ce ne sont pas des rigolos-propiratage-novices-en-informatique...