FAQ Technique > Tutoriels

[TUTO] BoincTasks vs BoincManager : quelles améliorations ?

(1/12) > >>

nabz:
Lorsqu'on installe BOINC (à télécharger ici) sur une machine, on installe en réalité 2 programmes distincts, communiquant entre eux :

- le BOINC Client qui gère, en liaison avec les serveurs des projets, l'installation et l'exécution des applications, ainsi que les demandes et renvois d'UT, selon les préférences réglées par l'utilisateur.

- le BOINC Manager (BM), qui constitue l'interface utilisateur, et qui permet de suivre les calculs, de choisir ses projets, et de régler ses préférences.

BoincTasks (page d'accueil ici) est un manager alternatif (gratuit), destiné à être installé en complément de BOINC. Il échange des informations avec le BOINC client, de la même manière que le BOINC Manager.

BoincTasks est disponible pour les plateformes suivantes : Windows (XP, Vista, W7, W8), Linux, Mac.

IMPORTANT : L'installation ou la désintallation de BoincTasks ne modifie pas le contenu des répertoires BOINC (ProgramFiles\BOINC et ProgramData\BOINC). D'autre part, BoincTasks peut fonctionner sans problème en parallèle du BOINC Manager.


BOINC Manager
BOINC Manager s'adresse aux cruncheurs débutants (vue simple) ou confirmés (vue avancée), et s'efforce de rester fiable et simple d'utilisation.

Ces cruncheurs utilisent généralement une machine unique, sur laquelle ils chargent et calculent un nombre limité d'UT (souvent moins de 100). :hyperbon:

Ils participent occasionnellement à des compétitions avec leur équipe :kookoo:, sans mettre en œuvre de technique particulière.

BoincTasks
BoincTasks s'adresse aux cruncheurs qui sont gênés par les limitations du BOINC Manager. :priz2tet:

Ces cruncheurs expérimentés utilisent souvent plusieurs machines, sur laquelle ils chargent et calculent occasionnellement un grand nombre d'UT (plus de 1000). :hyperbon::hyperbon::hyperbon:

Ils s'impliquent dans des compétitions avec leur équipe :cavachier:, en mettant en œuvre des techniques particulières (voir par exemple la [FAQ] Compétitions : comment réaliser un lâcher).

Quelles améliorations ?
Sur le plan de l'ergonomie, BoincTasks offre une plus grande souplesse que BOINC Manager, notamment : sur tous les onglets, choix des colonnes à afficher, choix des couleurs.

Sur le plan des fonctions, les améliorations apportés par BoincTasks concernent principalement les aspects suivants :
- gestion et surveillance simultanée de plusieurs ordinateurs
- gestion d'un grand nombre d'UT (*)
- conservation de l'historique des calculs (notamment durée des calculs, résultat OK ou erreurs)
- possibilité de créer des règles permettant d'automatiser certaines commandes

(*) L'auteur de BoincTasks indique que le constat de l'incapacité du BoincManager à gérer correctement plus de 1000 UT a été à l'origine de son travail.


SOMMAIRE

Le Manuel de BoincTasks (consultable ici) (en anglais) est précis et assez complet. Il explique comment configurer et utiliser le logiciel.

=> L'objectif de ce tutoriel n'est pas de remplacer ce manuel mais d'illustrer, sur la base de quelques exemples, les améliorations principales qu'apporte BoincTasks. De cette façon chacun pourra évaluer, selon ses besoins, si ce logiciel est susceptible de répondre à ses attentes.

1 - Onglet Ordinateurs
2 - Onglet Projets
3 - Onglet Tâches
4 - Onglet Historique
5 - Création de règles

nabz:
[Suite du TUTORIEL]

1 - Onglet ORDINATEURS

Cet onglet n'a pas d'équivalent dans BOINC Manager.

Il sert à configurer la gestion de plusieurs ordinateurs. La version de BOINC utilisée, la plateforme, ainsi que la version de TThrottle (si installé), sont affichées.

NOTA : On peut juste regretter qu'actuellement la version du pilote graphique ne soit pas elle aussi affichée. :spamafote:

Il est possible de créer des groupes (Ati et nVidia dans l'exemple ci-dessous) et d'y rattacher les machines de son choix.


Onglet Ordinateurs : contrôle des machines distantes

On peut résumer la configuration des ordinateurs dans BoincTasks de la façon suivante.

1.1 - Configuration de la machine principale (celle où est installé BoincTasks)

Dans ce cas, pas de soucis d'autorisation, puisque BoincTasks et le BOINC Client tournent sur une même machine.

=> sur la ligne de la machine principale, saisir "localhost" dans le champ "adresse IP" et laisser vide le champ "Mot de passe".

1.2 - Configuration des machines distantes (les autres machines)

Dans ce cas, BoincTasks tourne sur une machine et les BOINC Clients sur d'autres, ce qui pose des soucis d'autorisations.

1) La machine principale doit connaitre l'adresse IP des machines distantes, et le mot de passe à utiliser.

=> sur la ligne de chaque machine distante, renseigner son adresse IP (par exemple 192.168.1.22) dans le champ "adresse IP", et renseigner le champ "Mot de passe".

2) Chaque machine distante doit connaitre l'adresse IP de la machine principale qui sera autorisée à communiquer avec elle (par exemple 192.168.1.11), et le mot de passe à utiliser.

=> Créer le fichier remote_hosts.cfg (adresse IP de la machine principale), puis modifier le fichier gui_rpc_auth.cfg (mot de passe).

Sous Windows, utiliser le Bloc-notes et placer ces fichiers dans le répertoire ProgramData\Boinc.

Sous Linux, ces fichiers doivent être placés dans le répertoire etc/boinc-client, et non pas dans le dossier boinc de notre dossier home. Ils sont modifiables via la commande nano (ou sudo nano si on veut les droits admin).


3) Relancer sur le BOINC Manager une lecture du fichier de configuration, pour forcer la lecture et la prise en compte de ces fichiers. Vérifier dans le journal des évènements la bonne prise en compte des autorisations.


NOTA : En cas de problème (si la communication ne s'établit pas), redémarrer la machine distante. Ceci amènera son pare-feu à demander l'autorisation de traiter les requêtes provenant de la machine principale.


1.3 - Cas particulier : Installations multiples de BoincTasks

En fonction des besoins de chaque utilisateur, BoincTasks peut être :
- installé sur tout ou partie des machines d'un parc,
- utilisé localement, ou utilisé en exploitant ses fonctions de contrôle à distance des autres machines.

Il conviendra de renouveler la configuration décrite au § 1.1 sur chacune des machines.

Exemple : Si souhaite pouvoir contrôler l'ensemble de son parc depuis chacune de ses machines, chaque machine sera à la fois "locale" vis-à-vis de son BoincTasks, et "distante" vis-à-vis des BoincTasks des autres machines.

=> copier les fichiers remote_hosts.cfg (liste des adresses IP de toutes les machines) et gui_rpc_auth.cfg (mot de passe) dans le répertoire ProgramData\Boinc de toutes les machines.


EDIT : Ajout de précisions concernant l'installation sous LINUX.

nabz:
[Suite du TUTORIEL]

2 - Onglet PROJETS

Cet onglet est proche de son équivalent dans BOINC Manager, mais comporte des améliorations.



Onglet Projets : contrôle des réserves par machine et par projet

Affichage des crédits
Du fait de la gestion multi-ordinateurs, 2 colonnes ont été ajoutées par rapport au BoincManager, afin de donner les crédits totaux et moyens par projets, toutes machines confondues.

Affichage des réserves d'UT
Les colonnes "Tâches" et "Temps restant" donnent, pour chaque machine et chaque projet, le nombre d'UT CPU et GPU en réserve, ainsi que le temps de calcul estimé correspondant (prenant en compte le nombre de cores du CPU).

=> Ces informations facilitent la gestion des réserves.

nabz:
[Suite du TUTORIEL]

3 - Onglet TACHES

Cet onglet est proche de son équivalent dans BOINC Manager, mais comporte des améliorations.



Onglet Tâches : suivi à distance des calculs et surveillance des machines

Suivi des calculs
BoincTasks permet de choisir librement les couleurs d'affichage les UT ayant un même statut (prêt à démarrer, en cours, prêt à valider, etc...).

BoincTasks permet aussi de regrouper sur une ligne les UT ayant un même statut, en affichant le nombre d'UT groupées, les temps écoulés et restants cumulés, la date limite la plus proche.

Ces 2 possibilités combinées permettent d'améliorer la lisibilité.

Surveillance des machines
L'affichage de la charge réelle du CPU, ainsi que des températures CPU et GPU (*), permet une surveillance à distance des machines.

(*) Nécessite que TThrottle (page d'accueil ici), utilitaire de surveillance et de limitation des températures, soit installé.

Exemple : sur l'image ci-dessus, les UT "prêtes à démarrer" sont affichés en vert et regroupées, les UT "en cours" sont affichés en jaune et non regroupées.

Près de 1700 UT sont chargées sur la machine, mais l'affichage reste très lisible.

nabz:
[Suite du TUTORIEL]

4 - Onglet HISTORIQUE

Cet onglet particulièrement utile n'a pas d'équivalent dans BOINC Manager.

L'onglet "historique" conserve la trace de toutes les unités chargées, et de ce qu'elles sont devenues.



Onglet Historique : conserver la trace des calculs

Statistiques
Il est par exemple facile de contrôler le temps de calcul d'une UT, le % CPU qui a été utilisé.

Détection d'erreurs
Il est facilement possible de détecter les projets dont les UT finissent en erreur.

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Utiliser la version classique