Auteur Sujet: [WCG]Help Fight Childhood Cancer  (Lu 5433 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

[AF] fansyl

  • Messages: 1489
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  •   
Re : [WCG]Help Fight Childhood Cancer
« Réponse #25 le: 11 juin 2016 à 11:22 »
Le projet a fait une publication, une traduction difficile car très technique:
Citer
Récapitulatif

Le projet "Help Fight Childhood Cancer" cherche un remède pour un cancer particulier de l'enfance. Les chercheurs ont constaté que certains des composés prometteurs qu'ils ont identifiés montrent également une capacité d'antidépresseur.

Résumé:

Les chercheurs du projet "Help Fight Childhood Cancer" ont publié un document sur les résultats fortuits qu'ils ont trouvé de la recherche d'un médicament candidat par le World Community Grid. Initialement le projet recherche des composés candidats ciblant des protéines spécifiques pour aider à guérir un cancer du cerveau chez l'enfant appelé neuroblastome. Certaines des protéines ciblées sont également impliqués dans plusieurs troubles psychologiques. Ils ont découvert que certains des composés identifiés présentent une capacité d'antidépresseur. En outre, une recherche supplémentaire pourrait conduire à des traitements potentiels pour la maladie de Huntington et la maladie d'Alzheimer. Le document a été publié dans la revue Neurochemistry International.

Titre de la publication: Effets des nouveaux petits composés ciblant TrkB sur la survie des cellules neuronales et le comportement comme la dépression.

Auteurs: Mayu Fukuda, Atsushi Takotori, Yohko Nakamura, Akiko Suganami, Tyuji Hoshino, Yutaka Tamura, Akira Nakagawara

Résumé technique:

Le facteur neurotrophique dérivé du cerveau (BDNF) et son récepteur de haute affinité du récepteur tyrosine kinase B (TrkB) sont impliqués dans la survie des neurones, la maintenance, la différenciation et la plasticité synaptique.

La carence en BDNF a été signalé pour être associée à des troubles psychologiques comme la dépression.
Par conséquent, nous avons examiné l'effet de prolifération des 11 composés candidats TrkB agonistique (qui lutte), TrkB exprimant SH-SY5Y, par l'intermédiaire d'une hypothèse que certains composés candidats identifiés dans notre précédente criblage in silico pour une petite molécule ciblant le domaine de liaison BDNF de TrkB doit activer la signalisation TrkB.

Dans la présente étude, deux composés prometteurs, 48 ​​et 56, ont été identifiés et ensuite évalués pour leur capacité à induire la phosphorylation de TrkB in vitro et in vivo.

De même ceux observés dans le BDNF, les composés médian par la phosphorylation de TrkB a été bloquée par l'inhibiteur de Trk, K252a.

Depuis BDNF TrkB déficit de signalisation est associé à la pathogenèse de la dépression et la réactivation de cette signalisation par les antidépresseurs est une cause de la reprise pathogène de l’état, les composés ont été soumis à l'évaluation pour le test de la nage forcée, qui est un modèle de souris de la dépression.
Nous avons constaté que le composé 48 réduit considérablement le temps d'immobilité de la souris par rapport à l'injection du véhicule témoin, ce qui indique la confirmation de l'efficacité théorique de antidépressif de 48 composé in vivo.

Ainsi, notre étude a démontré que le composé 48, sélectionnés par criblage in silico, est un nouvel activateur de signalisation TrkB et aussi une molécule d'antidépresseur potentiel.

In silico ->https://fr.wikipedia.org/wiki/In_silico
:hello:
Je crunche dans le silence et c'est ma joie !
i7-3770K/16Go/GTX970 (sous WC) - i7-3770T/16Go/HD4000 - Q9550/4Go/GT1030 - Ryzen 5 1400/8Go/GTX1050


[AF] fansyl

  • Messages: 1489
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  •   
Re : [WCG]Help Fight Childhood Cancer
« Réponse #26 le: 05 novembre 2016 à 12:18 »
Un témoignage concernant le neuroblastome, datant du 20 septembre 2016, une 2ème phase du projet est évoquée.

Citer
Récapitulatif

Septembre est le mois de la sensibilisation au cancer des enfants. Ce mois est spécial pour nous en raison de notre succès avec le projet Help Fight Childhood Cancer, qui a aidé les chercheurs à trouver plusieurs traitements prometteurs pour le neuroblastome, un cancer mortel de la petite enfance. Dans cet article, un volontaire décrit l'expérience de sa famille après que sa jeune fille a été diagnostiqué avec un neuroblastome.

Plus de 200.000 volontaires du World Community Grid ont soutenu le projet Childhood Cancer Aide Fight, qui ont aidé les chercheurs à faire une véritable percée dans le traitement du neuroblastome, un des cancers infantiles les plus meurtriers. Ci-dessous, l'un de ces bénévoles, Mihaela Ciobanu, partage l'histoire de diagnostic et de traitement du neuroblastome de sa fille.

Cela a commencé il y a deux ans, quand ma fille Illinca (photo ci-dessus) avait un an et 10 mois. Elle a vomi à plusieurs reprises au cours du mois de juin, ce qui n'était pas normal pour elle. Nous savions qu'une intervention médicale serait nécessaire.

Le 21 Juillet 2014, nous avons amené Ilinca pour une échographie, et après cela, l'enfer a commencé. Le médecin nous a informés que Ilinca avait une tumeur sur sa glande surrénale droite (une glande qui aide à réguler le métabolisme et le système immunitaire). Illinca a alors passé un scanner, mais on n'a pas eu encore un diagnostic écrit pour son état, bien que les médecins qui l'ont examiné nous ont dit verbalement qu'ils croyaient qu'il s'agissait d'un cancer et qu'elle aurait besoin d'une intervention chirurgicale le plus rapidement possible. Nous l'avons emmenée à un spécialiste à Bucarest, qui nous a dit qu'à cause de l'emplacement de sa tumeur (près de la veine cave, une grosse veine qui transporte le sang vers le cœur), il ne serait en mesure d'éliminer qu'environ 80% de l'excroissance.

Immédiatement, nous avons commencé à chercher des cliniques spécialisées en Europe qui seraient en mesure d'enlever la totalité de la tumeur. Nos amis et collègues nous ont soutenus tout au long de notre recherche, et nous ont aidé financièrement avec les coûts de traitement, un million de merci à eux! Après trois semaines de recherche, nous avons réussi à obtenir un rendez-vous pour Illinca à l'Institut Gustave Roussy à Paris. Nous y sommes arrivés le 11 août, et les médecins nous ont donné rapidement un diagnostic: neuroblastome, un cancer qui se forme sur le tissu nerveux et commence souvent dans la petite enfance.

L'opération a été fixée pour le 25 Août. Ilinca était à un mois de son deuxième anniversaire. Après une opération de quatre heures, le chirurgien, issu de l'hôpital Kremlin Bisetre à proximité, est sorti pour nous dire qu'il avait réussi à enlever toute la tumeur. Maintenant, nous avions besoin d'attendre les résultats de plusieurs tests. Si les résultats des tests étaient positifs, Illinca aurait besoin de commencer la chimiothérapie immédiatement. Si elles étaient négatives, nous pourrions la ramener chez nous, et elle aurait seulement besoin des échographies et des analyses d'urine périodiques.

Le 11 septembre, nous avons reçu les résultats du test: ils étaient négatifs et nous avons pu prendre notre fille à la maison! Ce fut la meilleure nouvelles que nous ayons jamais reçu dans notre vie !

Suite à cela, nous avons commencé à aller régulièrement pour des examens en France, d'abord tous les trois mois et maintenant, après deux ans, tous les six mois. Selon le médecin à l'Institut Gustave Roussy, Ilinca devra passer périodiquement des examens durant cinq ans après la chirurgie.

Ce qui a commencé comme une visite d'urgence chez le médecin pour un ventre fortement contrarié s'est transformé en quelques-uns des jours les plus difficiles de notre vie. Lorsque vous vous sentez que tous vos plans et vos espoirs s'effondrent, et vous vous rendez compte combien les difficultés de la vie sont cruelles, tout ce qui reste est de se battre. La vie ne demande jamais si vous êtes prêt à faire face à des problèmes. Vous ne choisissez pas vos batailles, et elles ne vous donnent pas de préavis avant de vous surprendre. Ne demandez pas s'il est trop tôt ou trop tard ... si vous obtenez une chance de vivre, vous atteignez une partie de vos rêves! La vie vous donne seulement une chance de survie, puis vous laisse vous débrouiller avec ça.

Ilinca va maintenant très très bien, et ce mois-ci, le 25 septembre, elle aura quatre ans.

     
Illinca vient de commencer l'école, elle en est à son deuxième jour !

Note de l'éditeur: les chercheurs de "Help Fight Childhood Cancer" commencent les tests de laboratoire pour les traitements potentiels découverts par le World Community Grid. Ils prévoient également une deuxième phase du projet, qui permettra d'élargir leur recherche pour inclure d'autres types de cancers infantiles.


:hello:
Je crunche dans le silence et c'est ma joie !
i7-3770K/16Go/GTX970 (sous WC) - i7-3770T/16Go/HD4000 - Q9550/4Go/GT1030 - Ryzen 5 1400/8Go/GTX1050


JeromeC

  • CàA
  • Messages: 20312
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  •   
Re : [WCG]Help Fight Childhood Cancer
« Réponse #27 le: 05 novembre 2016 à 13:50 »
J'avais pas vu les photos quand j'ai publié sur le portail, mais perso je suis pas trop chaud de le faire (à la limite ici OK, mais moins sur le portail). Encore que ce sont les parents qui ont publié ces photos les premiers, certes...
Parce que c'était lui, parce que c'était moi.

[AF] fansyl

  • Messages: 1489
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  •   
Re : [WCG]Help Fight Childhood Cancer
« Réponse #28 le: 05 novembre 2016 à 13:59 »
Oui, elles sont sur le site de WCG qui doit avoir une audience nettement plus importante qu'ici !
 :jap:
Je crunche dans le silence et c'est ma joie !
i7-3770K/16Go/GTX970 (sous WC) - i7-3770T/16Go/HD4000 - Q9550/4Go/GT1030 - Ryzen 5 1400/8Go/GTX1050


JeromeC

  • CàA
  • Messages: 20312
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  •   
Re : [WCG]Help Fight Childhood Cancer
« Réponse #29 le: 05 novembre 2016 à 19:56 »
C'est bien probable en effet :)

Mais je suis toujours de voir qu'une centaine de fidèles se connecte journalièrement journellement sur le forum !
(sur le portail je ne connais pas les chiffres, je les imagine plus faibles ?)
Parce que c'était lui, parce que c'était moi.