Auteur Sujet: Discussion sur le réchauffement climatique  (Lu 9522 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

mjm

  • CàA
  • Messages: 748
  • Boinc'eur Respectable
  • ****
  •   
    • Taverne
Discussion sur le réchauffement climatique
« le: 09 janvier 2011 à 11:06 »






comme vous semblez passioné par cette réflexion

Je vous envoie cette page directement dans le topic appoprié, où vous pourrez continuer à débattre sans vous faire rappeler à l'ordre


note de modération : Ousermaatre le 9 janvier 2011





texte de mjm :

Je ne mettrai le rechauffement de la planete forcement qu'a la faute des hommes.
J'avais entendu un meteorologue sur une radio dire qu'au moyen age, il fut une periode ou l'on mangeait des fraises a noel.
Un lien vite fait car je bosse dans pas longtemps :

http://www.histoire.presse.fr/content/2_recherche-index/article?id=746

Vivons nous un changement de cycle naturel?
L'avons nous accéléré ou engendré ?

 :kookoo:

« Modifié: 10 janvier 2011 à 01:30 par ousermaatre »
Centre de Recherche des Occitans scientifiques de la Leffe: 
 
http://boinc-occitania.forum-actif.info/portal.htm


modesti

  • CàA
  • Messages: 16015
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  •   
    • Brocantes en Bourbonnais
Re : Discussion sur le réchauffement climatique
« Réponse #1 le: 09 janvier 2011 à 11:14 »
J'opte pour le changement de cycle naturel - éventuellement un chouilla accéléré par l'homme. Mais on ne va pas vers un réchauffement, plutôt vers un refroidissement.
D'ailleurs, il ne faut plus parler de "réchauffement climatique" mais de "changement climatique" (lu dans la presse allemande). Probablement, parce qu'ils ont essuyé une tempête de neige comme on n'en avait encore jamais vu à Copenhague et qu'à Cancun, au moment du sommet, on a enregistré les températures les plus froides depuis 1947 :siflotte: ... ou alors, tout simplement parce qu'ils ont truqué les statistiques sur lesquelles ils ont fondé leur(s) théorie(s) du réchauffement (mais ça n'engage QUE moi !)

Viendez chez nous, cause qu'on est les meilleur(e)s :D


In memoriam Jip

mjm

  • CàA
  • Messages: 748
  • Boinc'eur Respectable
  • ****
  •   
    • Taverne
Re : Discussion sur le réchauffement climatique
« Réponse #2 le: 09 janvier 2011 à 11:19 »
+1  :D
Centre de Recherche des Occitans scientifiques de la Leffe: 
 
http://boinc-occitania.forum-actif.info/portal.htm


RLDF

  • Messages: 4543
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  •   
    • avatar ?
Re : Discussion sur le réchauffement climatique
« Réponse #3 le: 09 janvier 2011 à 12:45 »
le terme "réchauffement climatique n'est pas inexact"
la terre a actuellement une température moyenne de 14,55°C
si vous vous souvenez des cours de chimie, plus la température d'une surface est élevée, plus il y a d'activité atomique et moléculaire
cette chaleur de 14,55°C est produite en rayonnement infrarouge qui peut aussi se représenter en watts ou en joules par seconde
à l'échelle de la planète, une différence de température moyenne produit des conditions climatiques très différentes
il a été prouvé que plus la température moyenne augmente et plus l'activité météorologique devient extrême (vents plus violents et trajectoires différentes, précipitations exceptionnelles, déserts de plus en plus secs, températures extrêmes chaudes ou froides)
la température moyenne plus basse signifie au contraire moins de tempêtes, pluie, neige, moins d'écarts de température  :jap:

Ryzen

  • Messages: 820
  • Boinc'eur Respectable
  • ****
  •   
Re : Discussion sur le réchauffement climatique
« Réponse #4 le: 09 janvier 2011 à 17:37 »
Personnellement ce qui m'a toujours étonné c'est que tout ce qui se passe c'est déjà réalisé.

Hiver le plus froid depuis 1953, Tornade la plus meurtrière depuis 1980 etc.

C'est bien que c'est pas nouveau... et le pire c'est qu'on ne connait pas précisément ce qui c'est passé depuis 4000 ans... ça se trouve l'année -1435 avant JC était la plus chaude en Europe...

JeromeC

  • CàA
  • Messages: 23458
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  •   
Re : Discussion sur le réchauffement climatique
« Réponse #5 le: 09 janvier 2011 à 19:19 »
Wé, et il paraît qu'en -650 ils se sont payé un cyclone pas piqué des hannetons.
Parce que c'était lui, parce que c'était moi.

fzs600

  • Modérateur
  • Messages: 5985
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  •   
Re : Discussion sur le réchauffement climatique
« Réponse #6 le: 09 janvier 2011 à 19:29 »
hannetons:

Les melolonthinae (nom vernaculaire : hannetons) sont un ensemble d'espèces de coléoptères nocturnes, les adultes sont phyllophages et les larves radicivores. Plusieurs espèces - quand elles pullulent - sont nuisibles à l'agriculture. On les considérait aussi autrefois comme nuisibles à la sylviculture. :capello:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Melolonthinae

Utilisateur GNU-LINUX. fzs600@hub.g3l.org

Jaehaerys Targaryen

  • CàA
  • Messages: 10388
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  •   
Re : Discussion sur le réchauffement climatique
« Réponse #7 le: 09 janvier 2011 à 19:41 »
Votre discussion est intéressante mais n'est-elle pas dans le mauvais topic ?


Twitter : devweborne // Chaine Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCXcoCd-1UlHpYIYzNER0n1Q

f11ksx

  • Messages: 486
  • Boinc'eur Confirmé
  • ***
  •   
Re : Discussion sur le réchauffement climatique
« Réponse #8 le: 09 janvier 2011 à 20:21 »
Le réchauffement causé par le CO2 c'est de l'arnaque intellectuelle.
90% du réchauffement est lié à des causes cosmologique (rotation, révolution, précession, activité solaire).
Restent les gaz à effet de serre: eau, méthane, CO2, pour 10%
Si j'enlève l'eau et le méthane il reste combien de % pour le CO2?
Sachant que sur ce pourcentage une part est naturelle (volcans) et le reste est anthropique.
Sur la fraction de CO2 anthropique 80% est incompressible (transports, chauffage, usines) et marginalement on pourrait réduire certaines dépenses.
Bon alors on en est à combien de %?

Croire qu'on va maitriser le climat, quel manque de modestie.  :rhaa:

Le climat est un phénomène physique chaotique dont la caractéristique est d'être variable.
Si le climat est stable, ce n'est pas une situation normale.
Vous pouvez me rappeler l'origine du mot Groënland? et pourquoi on l'a appelé ainsi?

Reste que l'utilisation non pérenne du pétrole, comme s'il s'agissait d'une ressource pérenne pose un problème grave.
Toute civilisation rayonne à hauteur de sa maitrise de l'énergie.
(Le feu, la traction animale, la roue, le charbon, l'électricité, le pétrole, le nucléaire, la fusion).
Plus d'énergie =  fin d'un monde.

[Green land, terre verte, appelée ainsi par les colons Vikings qui y faisaient paître leurs moutons.
Ce qui n'a pas empêché les ours polaires de survivre, parce qu'ils se sont adaptés.]

Histoire du climat de Pascal ACOT
10 € pour ne pas dire n'importe quoi et briller en société.
« Modifié: 09 janvier 2011 à 20:49 par f11ksx »
Ad augusta, per angusta.

ENDYMION

  • Messages: 139
  • Boinc'eur Junior
  • **
  •   
    • Derniers Parus
Re : Discussion sur le réchauffement climatique
« Réponse #9 le: 10 janvier 2011 à 00:48 »
Le réchauffement causé par le CO2 c'est de l'arnaque intellectuelle.
90% du réchauffement est lié à des causes cosmologique (rotation, révolution, précession, activité solaire).

Et tu sors ça d'où ?

Tu confonds plusieurs choses. 90% de l'effet de serre a effectivement une cause naturelle. Et heureusement.

S'il n'y avait pas de gaz à effet de serre (H2O, CO2 et CH4), la température moyenne de la Terre serait de -15°C. Or elle est de +15°C. Donc, sans contribution humaine, l'effet de serre est de +30°C. En première approximation, on peut dire qu'une hausse de 10% du volume de ces gaz devrait provoquer une augmentation de l'effet de serre de +3°C. Or ce type de hausse a des effets significatifs sur le climat du globe, ces effets étant inégalement répartis : forte hausse aux pôles, hivers plus froids en Europe, etc ... A priori ...

Pourquoi a priori ? L'Académie des Sciences après un débat dont personne ne réfute la qualité et l'objectivité a confirmé l'analyse du GIEC. Il y a bien augmentation des gaz à effet de serre dans l'atmosphère et cette augmentation a bien une origine humaine, anthropique comme on dit. Les mesures sont nombreuses et indiscutables.

Il demeure en revanche un débat sur les conséquences. La modélisation est en effet très difficile. On sait par exemple que les nuages reflètent une partie du rayonnement solaire (donc diminuent l'effet de serre) mais retiennent le rayonnement infra-rouge de la surface (donc augmentent l'effet de serre) et que leur impact est différent selon qu'il s'agit de nuage de basse altitude (constitués de gouttelettes d'eau) ou de haute altitude (constitués de cristaux de glace). Donc à creuser ... par exemple en contribution à Climate Prediction.

Prétendre que c'est du pipeau, c'est du déni pur et simple. De même prédire l'apocalypse est proche du fanatisme.

Ne peut-on donc pas adopter une attitude rationnelle :
- cesser de discuter de la réalité du phénomène que seuls contestent quelques scientifiques financés par l'industrie pétrolière ou aveuglés par leur ego ou leurs ambitions ministérielles (je ne vise personne mais il a de gros sourcils)
- ne pas confondre météo (à cour terme et à échelle locale) et climatologie (à moyen et long terme et à l'échelle globale)
- ne pas confondre état (indiscutable) des lieux avec prévisions (hypothétiques)
- arrêter d'hurler à la catastrophe et proposer la décroissance comme seule alternative (surtout que ça signifie une méconnaissance totale des mécanismes de la croissance et sa définition)
- appliquer le principe de précaution : diminuer autant que possible la consommation de combustibles fossiles
- approfondir les modèles de prévisions climatiques et, je le répète, on peut agir personnellement en contribuant à Climate Prediction.

Le rapport de l'Académie des Sciences, 13 pages limpides et facile à lire. Et si vous vous croyez plus balèzes, fournissez-en la preuve   :cavachier: :
http://www.academie-sciences.fr/publications/rapports/pdf/climat_261010.pdf

PS : je sais, ce n'est pas le bon topic mais c'est difficile de laisser passer des dénégations péremptoires et non argumentées voire erronées (ex. Le coup du Groenland : il n'a jamais été verdoyant, les Vikings racontaient ça pour faire venir des migrants, pas cons les Vikings n'ont pas gobé et ne sont pas venus ...).


mjm

  • CàA
  • Messages: 748
  • Boinc'eur Respectable
  • ****
  •   
    • Taverne
Re : Discussion sur le réchauffement climatique
« Réponse #10 le: 10 janvier 2011 à 08:26 »
Tres bien expliqué :

Ceci dit :

http://www.histoire.presse.fr/content/2_recherche-index/article?id=746

D'ou cela pouvait venir?

Je ne pense pas que tous les scientifiques qui contestent, prennent des pots de vins de la part des compagnies petrolieres ou des pays de l'opep.

On pourrait sinon penser aussi que certains, qui avancent la theorie du rechauffement climatique dû a l'activité humaine, sont payés par les pays occidentaux pour reequilibrer les couts de production des produits fabriqués par les pays en voie de developement afin de les taxer a l'importation.

Je pense qu'il nous faudra encore du temp pour en connaitre toutes les veritables raisons et du moins la veritable part de la responsabilité de l'activité humaine.


 :hello:

« Modifié: 10 janvier 2011 à 08:32 par mjm »
Centre de Recherche des Occitans scientifiques de la Leffe: 
 
http://boinc-occitania.forum-actif.info/portal.htm


ENDYMION

  • Messages: 139
  • Boinc'eur Junior
  • **
  •   
    • Derniers Parus
Re : Re : Discussion sur le réchauffement climatique
« Réponse #11 le: 10 janvier 2011 à 08:41 »
D'ou cela pouvait venir?

Les variations climatiques historiques sont indiscutables et explicables par des facteurs astronomiques (inclinaison de l'axe de la Terre, proximité avec le Soleil, activité solaire) ou géologiques (volcanisme en particulier) même si l'impact de ces facteurs doit encore être calculé avec précision.

Cependant, les climatologues actuels (GIEC ou non) ainsi que l'Académie des Sciences précisent que même en prenant compte au maximum les différents facteurs naturels, on ne peut expliquer le réchauffement global observé sans l'apport de gaz à effets de serre d'origine humaine.

Il faut préciser qu'on connaît très bien la consommation de pétrole, charbon et gaz naturel, qu'on estime correctement la production de méthane par les terres agricoles (et les pets de bovins ...) et donc leur contribution au CO2 et CH4 atmosphériques.

Climate Prediction teste bien sur certains de ses modèles l'impact du volcanisme du passé puisqu'avant de faire des prévisions, les modèles de calcul proposés se calibrent en essayant de répliquer les observations passées.


Black Hole Sun

  • Membre d'honneur
  • Messages: 5196
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *
  •   
    • RC Classics & Moderns
Re : Discussion sur le réchauffement climatique
« Réponse #12 le: 10 janvier 2011 à 12:56 »
Très très vaste débat :D
Le rapport donné en lien par ENDYMION est particulièrement instructif.

Dans ce rapport (comme dans beaucoup d'autres) la communauté scientifique internationale :
- a identifié certains facteurs agissant sur le climat.
- mesure ces facteurs de manière précise depuis 40 ans, connait les grandes lignes du climat depuis 200 ans environ et ne dispose que d'indices relativement minces et ne révélant que les grandes tendances au-delà.

En filigrane de tout ce rapport (et dans beaucoup d'autres), la communauté scientifique internationale reconnaît qu'elle ne comprend pas le mécanisme global du climat et qu'elle n'est pas certaine d'avoir identifié tous les facteurs qui y contribuent ni dans quelle proportion.

En résumé, la communauté scientifique internationale :
1. ne sait pas vraiment comment fonctionne le climat.
2. ne mesure et n'étudie avec précision que les facteurs qu'elle a identifié depuis 40 ans.
3. admet que toutes les données à disposition aujourd'hui ne permettent pas de comprendre le climat.

Le reste, c'est de la politique et de la stratégie commerciale.
La Terre a quelques milliards d'années et on s'alerte sur 40 ans : ça ne ferait même pas 1 millimètre sur une frise du temps lisible à condition de prendre de l'altitude. Le tout pour un phénomène dont on ignore les tenants et les aboutissants.

Ce rapport ne traite pas des points suivants :
- la croûte terrestre : le pergélisol (sol gelé à haute teneur en méthane) est cité. Mais il existe son équivalent sous les mers : ces étendues sont peu ou pas recensées (problème d'accessibilité), autant en termes de surface que de volume de méthane. Or ces étendues sous-marines sont soumises aux courants marins dont la température influe directement sur la dissipation du gaz, température elle-même soumise à d'autres facteurs. Sachant que la surface de la Terre est couverte à un peu plus de 70% d'océans...
- le magnétisme de la Terre : périodiquement, la Terre connait des phases d'inversion du champ magnétique. Le phénomène s'étale sur des centaines de milliers voire des millions d'années et induit de très profonds changements climatiques. Le phénomène existe, nous en avons des preuves, mais il est encore très mal compris. On ne sait pas ce qui le provoque ni ce qui y participe. Mais on sait qu'on pourrait se trouver actuellement dans l'une de ces phases. Ou pas. Ou dans un soubresaut de ce phénomène. Ou pas. Notre civilisation de quelques millénaires n'est qu'un détail dans l'histoire de la planète...

Moralité : la communauté scientifique reste très prudente face à l'évolution climatique car elle ne comprend pas le climat. Les mesures de ces dernières décénies montrent des changements mais aucun scientifique sérieux n'affirme que l'Homme y soit pour quoi que ce soit. La seule conclusion aujourd'hui avérée est que l'activité humaine participe à l'augmentation des gaz à effet de serre et que ceux-ci contribuent pour partie au réchauffement climatique. Mais personne ne sait dans quelle mesure ni si c'est significatif pour modifier le climat global. Il y a donc seulement des rapprochements qui sont effectués entre des mesures climatiques et des phénomènes liés à l'activité humaine. Mais de là à prétendre que l'Homme change le climat, pas un scientifique sérieux ne s'avise de l'affirmer.
En revanche, les industriels de l'écologie ou de la pseudo-écologie, les politiques et tous les ignares que nous sommes qui veulent des réponses, n'hésitons pas à interpréter le tout selon nos intérêts. Le tout pour produire une vaste fumisterie.

Maintenant, prendre conscience que l'activité humaine peut nuire à notre environnement, c'est autre chose. On sait que l'usage du pétrole et autres énergies fossiles sont sources de dégagements nocifs (ne serait-ce que pour notre santé). Balancer un sac plastique à la mer va tuer une tortue de mer et participer à l'invasion de méduses sur nos plages. L'ensemble de nos actes quotidiens même les plus insignifiants pourrissent notre environnement : on doit en avoir conscience et agir de manière responsable, ne serait-ce que pour nous-mêmes.
Mais de là à m'accuser, moi le petit con qui roule dans une voiture diesel, d'être responsable de la fonte de la calotte glaciaire, donc coupable de faire dériver un ours polaire sur son bout de banquise, coupable de faire fondre ce bout de glace et de provoquer la mort par noyade de cet ours, quelle prétention !
Moi, petit être insignifiant à l'échelle de la population mondiale, moi l'inexistant à l'échelle de notre civilisation, moi l'infiniment rien du tout à l'échelle de l'histoire de la planète, moi j'ai le pouvoir de modifier le climat de la planète toute entière ???? Appelez-moi Dieu et prosternez-vous !
Ou alors, foutez-moi la paix avec ce foutu climat dont personne ne peut se vanter de savoir comment il fonctionne sur une planète dont on ignore pratiquement tout. Et arrêtez de vous engraisser sous prétextes de taxes carbone et autres conneries.

mcroger

  • Méchant modo
  • Messages: 6071
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • ******
  •   
Re : Discussion sur le réchauffement climatique
« Réponse #13 le: 10 janvier 2011 à 15:33 »
Tous les arguments "contre" que je vois ici sont ceux relayés par les "climats-sceptiques".

Si on dit que l'humain ne peut influer sur les phénomènes météorologiques, que dire du trou dans la couche d'ozone ?

Curieusement, il n'augmente plus depuis qu'on a arrêté la production de CFC....

Le taux de CO2 actuel 380 ppm, ne peut se retrouver qu'il y a 600 à 800.000 ans selon les sources (et oui, on sait mesurer précisément tout ça, c'est à ça que serve les carottages aux pôles).

Cette concentration a commencé à augmenter significativement depuis moins d'un siècle.

PS: on parle du CO2 qui est le plus important, mais il y a aussi le méthane des troupeaux, quantités inférieures mais à capacité d'effet de serre bien supérieur au CO2 (25 fois).  Donc l'étape suivante, c'est manger moins de viande.  On va les entendre les texans, en Prius commander  un hamburger végétarien au drive-in :D !

Black Hole Sun

  • Membre d'honneur
  • Messages: 5196
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *
  •   
    • RC Classics & Moderns
Re : Discussion sur le réchauffement climatique
« Réponse #14 le: 10 janvier 2011 à 16:15 »
En ce qui me concerne, j'essaie de m'en tenir à ce qu'avancent les scientifiques et non aux interprétations fallacieuses de tous ceux qui trouvent un intérêt économique à semer la panique sur Terre.

Il n'est pas dit que l'humain ne peut influencer le climat : il est seulement dit que la science permet de mesurer l'impact de l'activité humaine sur certains facteurs du climat. Mais également que la science ne sait pas dans quelle mesure l'impact de ces facteurs agit globalement sur le climat puisque la science ne comprend pas encore le fonctionnement global du climat ni tous les facteurs, ni dans quelle mesure ils y participent.

Tu as raison McRoger concernant le trou dans la couche d'ozone : les CFC sont un facteur, ils émanent de l'activité humaine et l'absence d'ozone a des répercutions directes mesurables. Mais aucun scientifique n'a affirmé que ce facteur seul contribuait à l'évolution générale du climat (sauf dans la pire hypothèse de la disparition totale ou pour le moins massive de l'ozone).
Tu évoques le méthane rejeté par les élevages intensifs des bovins : tu as raison, il est mesurable. On sait que le méthane est l'un des facteurs qui influencent le climat. Mais le volume de méthane dégagé par les troupeaux est-il significatif par rapport à celui dégagé par le réchauffement du pergélisol ? Et par rapport au volume inconnu de méthane dans les fonds sous-marins dont le taux d'évaporation est lié à la température des courants marins des grandes profondeurs ?

La complexité du système climatique est telle qu'on ne sait pas aujourd'hui pourquoi le battement d'ailes d'un papillon en Chine provoque une tornade en Amérique. Ni si c'est réellement le cas d'ailleurs.

Les scientifiques ont l'honnêteté de reconnaître qu'ils ne savent pas et ne tirent donc pas de conclusions fallacieuses. Ce n'est pas le cas des hommes politiques et industriels qui ont eux besoin de manipuler les foules pour exercer leur appétit de pouvoir et de cupidité.

Encore une fois : grâce aux études scientifiques, les scientifiques sont en mesure de comprendre certains aspects partiels des conséquences de notre activité. A nous d'être responsables et d'agir de manière à réduire notre impact là où c'est mesurable et identifié. Il en va de notre propre santé.
Mais se laisser manipuler à coup de terreur écologique destinée uniquement à servir les intérêts de tels ou tels groupes d'individus aux visées tout sauf humanistes, non merci !

Pour rappel, fut une époque pas si lointaine, la Terre était soi-disant plate. Il ne fallait surtout pas aller explorer le "bord" sous peine d'enfer et damnation.
En 2000 ans, chacun pense que la civilisation humaine a considérablement évolué. Il n'existe pourtant qu'une seule et unique différence entre l'ensemble des connaissances technologiques et scientifiques connues à l'époque romaine du début de notre ère et nos sociétés actuelles : il s'agit de la découverte de l'électricité. Pas plus, pas moins ;)

ENDYMION

  • Messages: 139
  • Boinc'eur Junior
  • **
  •   
    • Derniers Parus
Re : Re : Discussion sur le réchauffement climatique
« Réponse #15 le: 10 janvier 2011 à 19:44 »
Mais de là à m'accuser, moi le petit con qui roule dans une voiture diesel, d'être responsable de la fonte de la calotte glaciaire, [...]

Je me demande dans quelle mesure cette phrase n'est pas le coeur de ton intervention.


RLDF

  • Messages: 4543
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  •   
    • avatar ?
Re : Discussion sur le réchauffement climatique
« Réponse #16 le: 10 janvier 2011 à 20:15 »
d'un autre coté, l'écologie à l'échelle de la maison c'est vraiment pas mal  :lol:
on économise de l'eau en arrosant avec l'eau de pluie,
on économise sur la facture EDF avec les panneaux photovoltaïques,
on économise sur le chauffage avec une vmc double flux, une meilleure isolation des murs, fenêtres et combles
on économise sur l'alimentation en achetant les produits de saison chez un exploitants au lieu du double ou triple en supermarché
on économise sur l'essence en habitant pas trop loin du taff et en y allant à vélo
bref, c'est le paradis :)

Jaehaerys Targaryen

  • CàA
  • Messages: 10388
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  •   
Re : Discussion sur le réchauffement climatique
« Réponse #17 le: 10 janvier 2011 à 20:23 »
Chacun doit limiter son impact sur l’environnement...


Twitter : devweborne // Chaine Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCXcoCd-1UlHpYIYzNER0n1Q

Black Hole Sun

  • Membre d'honneur
  • Messages: 5196
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *
  •   
    • RC Classics & Moderns
Re : Re : Re : Discussion sur le réchauffement climatique
« Réponse #18 le: 10 janvier 2011 à 20:28 »
Je me demande dans quelle mesure cette phrase n'est pas le coeur de ton intervention.

Possible, va savoir  :lol:
Rappelle-nous où se situe le coeur de la tienne : tu appelais à une discussion rationnelle et mes interventions ne me semblent pas dénuées de logique d'autant que je me suis beaucoup appuyé sur le lien que tu as proposé (et donc je te remercie à nouveau)

mcroger

  • Méchant modo
  • Messages: 6071
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • ******
  •   
Re : Re : Discussion sur le réchauffement climatique
« Réponse #19 le: 10 janvier 2011 à 21:19 »

Il n'est pas dit que l'humain ne peut influencer le climat : il est seulement dit que la science permet de mesurer l'impact de l'activité humaine sur certains facteurs du climat.

Je répondais au discours général des climats-sceptiques qui le nie simplement, sous prétexte que "qu'est l'homme pour oser penser influencer la planète ?"

Mais aucun scientifique n'a affirmé que ce facteur seul contribuait à l'évolution générale du climat (sauf dans la pire hypothèse de la disparition totale ou pour le moins massive de l'ozone).
Tu évoques le méthane rejeté par les élevages intensifs des bovins : tu as raison, il est mesurable. On sait que le méthane est l'un des facteurs qui influencent le climat. Mais le volume de méthane dégagé par les troupeaux est-il significatif par rapport à celui dégagé par le réchauffement du pergélisol ? Et par rapport au volume inconnu de méthane dans les fonds sous-marins dont le taux d'évaporation est lié à la température des courants marins des grandes profondeurs ?

Je n'ai pas dit ça non plus.  Les dernières études démontrent que statistiquement, il y a corrélation entre les rejets de CO2 et l'augmentation de la température moyenne.  Maintenant dans quelle mesure il y a une augmentation naturelle et dans quelle mesure les rejets humains accélèrent cette augmentation, sans compter les effets de rejet des gaz enfermés dans le permafrost, le méthane stocké dans les grandes profondeurs etc, ça en effet, cela n'est que conjectures.  Mais la tendance globales des différents modèles semble claire :spamafote: .


Les scientifiques ont l'honnêteté de reconnaître qu'ils ne savent pas et ne tirent donc pas de conclusions fallacieuses. Ce n'est pas le cas des hommes politiques et industriels qui ont eux besoin de manipuler les foules pour exercer leur appétit de pouvoir et de cupidité.

Encore une fois : grâce aux études scientifiques, les scientifiques sont en mesure de comprendre certains aspects partiels des conséquences de notre activité. A nous d'être responsables et d'agir de manière à réduire notre impact là où c'est mesurable et identifié. Il en va de notre propre santé.
Mais se laisser manipuler à coup de terreur écologique destinée uniquement à servir les intérêts de tels ou tels groupes d'individus aux visées tout sauf humanistes, non merci !

Ben c'est pour ça aussi qu'il faut essayer de limiter la consommation de pétrole.  Enormément de conflits, de bafouement des droits de l'homme ont pour origine les intérêts liés au pétrole.  Ma position est que l'homme a considéré trop longtemps la terre comme une poubelle et une mine inépuisable à la fois, et que maintenant il est temps de changer notre relation au monde.  Progressivement, sans révolution, sans intégrisme, mais certainement.  Et pour le pétrole, c'est une sorte de pari pascalien: je pense que le GIEC a raison, et même s'il a tort, et bien, politiquement vis à vis des dictatures pétrolière, question relation à l'environnement, question relation à une ressource qui s'épuise inéluctablement, il faut apprendre à consommer moins d'hydrocarbures.


Pour rappel, fut une époque pas si lointaine, la Terre était soi-disant plate. Il ne fallait surtout pas aller explorer le "bord" sous peine d'enfer et damnation.
En 2000 ans, chacun pense que la civilisation humaine a considérablement évolué. Il n'existe pourtant qu'une seule et unique différence entre l'ensemble des connaissances technologiques et scientifiques connues à l'époque romaine du début de notre ère et nos sociétés actuelles : il s'agit de la découverte de l'électricité. Pas plus, pas moins ;)

Humm.  Bien qu'on parlait d'atomos en grèce antique, je doute qu'ils pensaient à la physique quantique.  Quant aux méthodologies, le double aveugle, plus philosophiquement le principe de libre-examen, la cosmologie, tout ça on le retrouve pas dans les textes romains sans qu'il faille faire appel à la féé électricité.  Donc, non, je trouve cela fort réducteur comme conclusion.  Ce n'est pas parce qu'une théorie est majoritaire que c'est la vérité d'accord, mais ce n'est pas parce qu'une théorie est minoritaire qu'il faut la défendre non plus.  Il y a 20 ans, c'était la théorie climato-sceptique qui était majoritaire, les autres étaient considérés comme des doux rêveurs alarmistes.

mjm

  • CàA
  • Messages: 748
  • Boinc'eur Respectable
  • ****
  •   
    • Taverne
Re : Re : Discussion sur le réchauffement climatique
« Réponse #20 le: 10 janvier 2011 à 21:39 »

Mais de là à m'accuser, moi le petit con qui roule dans une voiture diesel, d'être responsable de la fonte de la calotte glaciaire, donc coupable de faire dériver un ours polaire sur son bout de banquise, coupable de faire fondre ce bout de glace et de provoquer la mort par noyade de cet ours, quelle prétention !


Ca, ca me plait  :D

Que l'activité humaine est une part de responsabilité je l'admet.
Dans la responsabilité que l'on veut nous faire croire, non!!!!!!!!!!!

Peut etre aussi que cela arrange quelques gouvernements pour nous concocter de nouveaux impots moraux en nous culpabilisant et hyper mediatisation de socitete pour nous faire consomer de nouveaux produits propre pour nous, pour la planete et nos descendants qui en plus donneront des emplois :D





« Modifié: 10 janvier 2011 à 21:57 par mjm »
Centre de Recherche des Occitans scientifiques de la Leffe: 
 
http://boinc-occitania.forum-actif.info/portal.htm


modesti

  • CàA
  • Messages: 16015
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  •   
    • Brocantes en Bourbonnais
Re : Discussion sur le réchauffement climatique
« Réponse #21 le: 10 janvier 2011 à 22:44 »
En fait, c'est exactement ça : nous faire culpabiliser pour que la pillule d'une nouvelle taxe et de hausses de prix passe mieux.
Ça fait déjà plusieurs mois que j'ai lu un article sur ce sujet dans la presse allemande "alternative".

Viendez chez nous, cause qu'on est les meilleur(e)s :D


In memoriam Jip

[AF>Libristes] nico8313

  • Messages: 7863
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  •   
Re : Discussion sur le réchauffement climatique
« Réponse #22 le: 10 janvier 2011 à 22:57 »

Je laisse cette société !  :cavachier:
Je vais me prendre 4 poules et deux vaches et je me retire en montagne ça va pas trainer  :D

Bon c'est vrai !!! j'abandonne l'idée des vaches !! ça pollue aussi  :lol:

JeromeC

  • CàA
  • Messages: 23458
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  •   
Re : Discussion sur le réchauffement climatique
« Réponse #23 le: 10 janvier 2011 à 23:05 »
La merde de poule c'est pas terrible non plus :D
Parce que c'était lui, parce que c'était moi.

popolito

  • Messages: 2121
  • Boinc'eur devant l'éternel
  • *****
  •   
    • Site de L'Alliance Francophone
Re : Discussion sur le réchauffement climatique
« Réponse #24 le: 11 janvier 2011 à 07:47 »
Faut la manger.
Tu aimes Mathematica®, t'es un noob en informatique ou tu t'ennuies, c'est le moment d'aller sur HEImicro.